Voyage

Curiosités de Monastir - atmosphère authentique des siècles passés

Pin
Send
Share
Send


Ribat, dans la ville de Monastir, est le plus ancien monastère-forteresse islamique, non seulement en Tunisie, mais dans tout le Maghreb. En outre, il s’agit du plus grand ribat d’Afrique du Nord, qui a subi plusieurs finitions et reconstructions.

Sur son exemple, il est intéressant de voir comment l'art de la fortification a évolué au cours des 1200 dernières années. Telle est la différence importante entre le ribat de Monastir et le ribat de Sousse, qui a rapidement perdu ses fonctions militaires, n’a pas été achevé et est resté le même qu’il ya 1000 ans.

Et sans même entrer dans les détails du plan de défense de la structure, les touristes ordinaires sont intéressés à flâner autour des murs de la forteresse, à gravir la tour de guet et à visiter le musée.

Qu'est-ce que le ribat et comment est-il remarquable à Monastir?

Ribat est un monastère-forteresse islamique, où moine soldats vivaient et effectuaient leur service militaire, ils s'appelaient "Murabituns". Ils n'étaient engagés que dans des prières, des pratiques spirituelles et des guerres. On croyait que le murabituna, de son vivant, était garanti d'entrer au paradis.

C'est Ribat qui a donné le nom à la ville de Monastir, car du grec «monastir» se traduit par «monastère». La ville a été nommée en l'honneur des marins byzantins (grecs), qui sont souvent apparus sur les côtes tunisiennes. Les Grecs ont navigué à des fins totalement non-pacifiques, ils ont su sur le remboursement de leur triste expérience.

À la fin du VIIIe siècle, Harun Al-Rashid, le cinquième calife de la dynastie des Abbassides, prévoyait de créer un réseau de forteresses le long de la côte d’Ifricia (Afrique du Nord) afin de protéger les jeunes villes arabes et les pèlerins des attaques des Byzantins. Il a ordonné la construction de toute une série de rabais le long de la côte et son plan a été mis en œuvre en partie par les gouverneurs locaux.

Lisez à propos de la conquête de la Tunisie par les Arabes et de ces temps agités dans notre article «L’histoire de la Tunisie».

Le mot "ribat" est traduit par "un endroit où vous pouvez vous réfugier". Les Ribats n'étaient pas seulement des lieux de service des moines des mirabituns, mais aussi un lieu où les pèlerins se cachaient et se reposaient, se dirigeant ensuite vers La Mecque. Ils étaient aussi des centres de distribution islamiques, des établissements d’enseignement.

Déjà au 9-10 siècles, les Ribats ont perdu leurs fonctions militaires et sont restés des centres culturels. Mais pas la côte de Monastir, qui a servi de défense côtière jusqu'au 20ème siècle. À la suite de plusieurs restructurations et finitions, il a tellement grandi que vous pouvez maintenant vous y perdre.

Dans chaque ribat, il y avait une mosquée où les mirabituns et les pèlerins pouvaient prier. Monastir ribat abrite deux mosquées, un cas unique au Maghreb.

Comment s'y rendre

Ribat est situé dans la partie centrale de la ville de Monastir. La zone de villégiature de Skanes, où se trouvent les hôtels de plage, est loin, vous devez aller en taxi. La distance des hôtels est de 4 à 15 kilomètres, le prix d'un voyage au comptoir est de 4 à 9 dinars.

Le taux de change actuel de la Tunisie, voir l'article «Dinar tunisien», et pour les tarifs en taxi, consultez l'article «Taxis en Tunisie».

Les vacanciers des stations balnéaires d’El Kantaoui, Sousse et Mahdia peuvent venir à Monastir en train. C'est rapide et peu coûteux, lisez notre article "Metro Sahel".

Les vacanciers des autres stations tunisiennes ne sont pas encouragés à se rendre seuls à Monastir - ils sont chers et fatigants. Il est plus pratique de faire une visite touristique de Monastir.

Comment se rendre au ribat depuis la gare

Regardez la carte et l'itinéraire sur la photo à côté, cliquez sur la carte pour l'agrandir en plein écran.

Depuis le bâtiment de la gare, avancez et, à gauche, vous arriverez aux remparts de la médina de la ville de Monastir et à la porte de la médina (la porte de Bab al-Kouka). Entrez par la porte et continuez tout droit dans la rue de l'Indépendance.

Gardez à l'esprit que la rue est étroite et que des véhicules la parcourent. Soyez extrêmement vigilant, car le respect des règles de la circulation en Tunisie est un gros problème, ce dont nous avons discuté en détail dans l'article «Dangers en Tunisie».

Suivez la rue sur 500 mètres et sortez dans une grande zone. En face, vous verrez la forteresse et à droite du bâtiment de la Grande Mosquée. L'entrée se fait par le côté de la grande mosquée.

Un peu d'histoire

Le Ribat à Monastir a été construit dans les années 796 à 797. L'année 181 selon le calendrier islamique (796 selon le Grégorien) s'appelle plusieurs annales, faisant référence à une certaine tablette de pierre avec l'inscription. Vraisemblablement, maintenant cette tablette a été effacée.

Ribat a été commandé par Harfam ibn Ayyan, gouverneur de la Tunisie, dans le cadre du califat des Abbassides. L'architecte est inconnu. Au début, c’était un ribat classique de forme carrée avec des bastions et une tour de guet dans les coins.

Même alors, le ribat de Monastir était plus que d’autres structures similaires. Au début du Xe siècle, le géographe, chroniqueur et voyageur Ibn-Havkal parle de lui comme du plus important d’Efricia.

La grande achèvement a eu lieu dans l'ère des Fatimides en 966. Il a été fabriqué par Abu al-Qasim ibn-Tammam, comme en témoigne une tablette de pierre, qui est maintenant conservée au Louvre à Paris. Les bâtiments et les murs étaient attachés du sud et de l'ouest. Un «ribat féminin» est apparu et une nouvelle entrée du côté de la Grande Mosquée, la porte principale a été reconstruite.

Au 11ème siècle, l'historien et géographe Al-Bakri d'Andalousie a décrit la structure de la manière suivante: «Une forteresse très haute et solide. «Au rez-de-chaussée, au-dessus du sol, il y a une mosquée où se dressent des cheikhs, pleine de vertus et de dignités qui guident la communauté locale."

Comme on peut le constater, au 11ème siècle, le ribat de Monastir n’a perdu aucune signification militaire, religieuse ou culturelle.

Du 11ème au 19ème siècle, la forteresse était constamment complétée et reconstruite. Il y a une plaque commémorative sur laquelle l'inscription indique qu'en 1424, la surface de la structure atteignait 4200 m². Les murs ont dû être modifiés pour pouvoir y placer des canons d'artillerie. De nouveaux bastions ont été ajoutés.

En 1534, les Espagnols ont été incapables de prendre le ribat, qui a capturé toute la côte tunisienne. Grâce à une bonne protection, les habitants de Monastir sont restés indépendants. Cependant, en 1554, les Turcs ont capturé Monastir.

Les travaux à grande échelle ont été effectués par Bay Hussein II en 1824-1835. Cependant, le renforcement de la défense n'a pas aidé la baie, en 1881, toute la Tunisie est tombée sous le protectorat français. Après cela, le ribat n'a plus été utilisé à des fins militaires et religieuses et, après l'indépendance, il est devenu un musée à ciel ouvert.

Ce qu'il faut regarder

En dehors de la forteresse, vous pouvez voir beaucoup de choses intéressantes. Près de l'un des murs, vous pouvez voir et toucher le vrai pistolet. Il est intéressant de voir des rampes spéciales depuis la mer - un obstacle au débarquement.

Et bien sûr, cela vaut la peine de regarder les hauts et massifs murs et les tours du ribat. Des côtés nord et est, vous pouvez voir les bastions où se trouvait l'artillerie.

Voir une petite sélection de photos ci-dessous, cliquez pour agrandir.

À l'intérieur se trouvent deux entrées.

La première entrée est de la mosquée Habib Bourguiba. Au-dessus de l'entrée, il y a un panneau avec l'inscription «Musee», qui permettait d'entrer dans le musée sans avoir à visiter la forteresse. Cette entrée est maintenant fermée.

La deuxième entrée provient de la Grande Mosquée de Monastir. Cette porte est facilement reconnaissable aux arches antiques des deux côtés (voir photo). Viens ici et achète des billets. Si nécessaire, les toilettes sont situées à côté de la billetterie (voir photo).

Vous entrerez dans la cour de la partie la plus ancienne et la plus ancienne du ribat. Cette cour est facilement reconnaissable à un arbre à bordure rectangulaire. Regardez autour de vous et voyez le résultat de la dernière reconstruction: une grande rampe pour lever les canons d'artillerie à l'étage (voir photo). Si vous regardez de plus près, vous remarquerez que le ribat se compose de la partie intérieure ancienne et des nouveaux murs extérieurs - la forteresse située à l'intérieur de la forteresse.

Quelques photos ci-dessous, cliquez sur la photo pour l'agrandir.

Cellules et locaux

Attention! Les 18 et 19 octobre 2013, deux petits séismes, 4 et 3,6 sur l'échelle de Richter, se sont produits dans la région de Monastir. Ces tremblements plutôt faibles pourraient endommager les murs. Nous pouvons en conclure que les dessins sont maintenant très fragiles.

Soyez prudent, regardez sous vos pieds et ne vous appuyez pas sur les éléments de construction. Regardez les enfants avec une attention particulière, de nombreux escaliers sont tremblants et complètement sans balustrade!

Sur le côté sud, au rez-de-chaussée, il y a une grande salle. À l'origine, une salle de prière devenait la partie féminine du ribat. L'annexe sud et la partie féminine datent de 966.

À l'intérieur, vous trouverez deux salles de prière et un grand nombre de petites salles. Ils ont été utilisés comme cellules pour murabitun, entrepôts et locaux d'habitation pour les pèlerins.

Voir quelques photos ci-dessous, cliquez sur la photo pour l'agrandir.

Tour de guet

C'est peut-être le plus intéressant pour les touristes. La tour de guet offre une vue magnifique, vous pouvez voir presque tout Monastir.

100 marches mènent à l'étage, le passage est très étroit, il est difficile pour deux personnes minces de s'y disperser (voir photo). En haut du palier, il y a un côté bas, soyez extrêmement prudent, surtout avec les enfants.

Un point intéressant est que la tour est située à l'intérieur du ribat. Une fois il est sorti avec son mur, mais ensuite la forteresse s'est étendue et la tour était à l'intérieur.

Vues de la tour, voir la photo ci-dessous, cliquez pour agrandir.

Vous trouverez le musée sans difficulté, il se trouve au deuxième étage dans la cour principale. Un écrit en arabe noir au-dessus de la porte (voir photo).

Le musée Monastir Ribat propose des expositions très intéressantes. La "perle" du musée sont les vestiges de la légendaire porte rouge de la Grande Mosquée de Kairouan. Vous les reconnaîtrez sans difficulté.

Les touristes passent le plus de temps sur un stand avec une collection de pièces d'argent et d'or. Les cadrans solaires et les astrolabes sont intéressants. Aux 8-10 siècles, les Arabes étaient des leaders mondiaux de la science, et les outils avancés de cette époque, exposés dans le musée, en sont la preuve.

Les expositions les plus importantes du musée, voir la photo ci-dessous, cliquez pour agrandir.

Le musée possède une riche collection de céramiques de l'époque romaine et même punique à l'arabe tardif. Vous pouvez voir clairement l'évolution de la poterie jusqu'à la céramique moderne en Tunisie.

Les mamelons en verre anciens pour bébés sont une exposition extrêmement curieuse. À cette époque, les mamelons étaient en verre.

Les anciennes feuilles du Coran et un pupitre de lecture sont une autre exposition très intéressante. Les expositions les plus anciennes sont des stèles funéraires de la période romaine.

Quelques photos d’expositions intéressantes, voir la photo ci-dessous, cliquez pour agrandir.

Le musée a été créé le 5 août 1958, soit immédiatement après la déclaration d'indépendance de la Tunisie.

Le musée des touristes est un peu gêné que la description de la plupart des objets exposés soit uniquement en arabe et qu’il n’y ait pas de datation des objets sur les plaques explicatives. Cependant, cela ne gâche pas l'impression positive du musée.

Profitez de vos excursions autour de Monastir et lisez nos articles intéressants sur les vacances en Tunisie (liens ci-dessous).

Que voir et où aller en ville?

Monastir est riche aux sites historiques. Du fait que la zone touristique a été déplacée à l'extérieur de la ville dans le village de Skanes, le centre a réussi à maintenir l'atmosphère authentique des siècles passés. Ici, la médina médiévale est adjacente à l'architecture du protectorat français et au tombeau extravagant du premier président de la Tunisie.

Presque tous les sites du patrimoine historique sont concentrés dans le centre. villes, ce qui vous permet de vous déplacer rapidement entre elles à pied, sans dépenser d’argent pour des excursions et des transferts.

Si vous le souhaitez, ils peuvent être contournés et une inspection rapide en 1 jour. Et le coût de leur visite totalisera 1000 roubles.

Tous les sites touristiques à Monastir avec photos, descriptions et avis de voyageurs

Medina est le vieux centre et le coeur n'importe quelle ville tunisienne. C'est de là que provient Monastir. Malheureusement, il n'y a presque pas de bâtiments médiévaux conservés ici, à l'exception du créneau mur de la forteresse, qui est entouré par la médina du périmètre. Cette fortification a été construite au VIIIème siècle et a subi une restauration complète au XVIIème siècle. Quand il a survécu à 5 portes de 12 et plusieurs tours défensives.

Au-delà des murs, vous pouvez trouver une mosquée, plusieurs places et des rues étroites et ombragées bordées de marchés d'épicerie et de vêtements, boutiques d'artisanat, boutiques, cafés et installations de loisirs. Presque tous les bâtiments ont une couleur bleue et blanche caractéristique qui a fière allure sur la photo.

  • Coordonnées de la carte: 35.773806, 10.828443

Grande mosquée

La Grande Mosquée est un autre bâtiment obligatoire pour n'importe quelle ville historique en Tunisie. Elle était construit au 9ème siècle, pendant la dynastie des dirigeants arabes - Aglabids. Depuis lors, il a été développé et complété à plusieurs reprises. Au XIe siècle, un mihrab semi-cylindrique y a été ajouté et au XIIIe siècle, un haut minaret carré a été construit.

Le bâtiment principal a l'aspect d'un rectangle constitué de galeries à piliers ou ordinaires. A l'intérieur, une cour carrée avec un mihrab, une salle de prière, un minaret et plusieurs dépendances. Certaines des colonnes utilisées dans la construction sont des fragments de bâtiments plus anciens qui ont été pris des ruines Ruspin (appelé Monastir avant l'invasion arabe).

AIDE! L'entrée à la mosquée est disponible uniquement pour ceux qui pratiquent l'islam. Les représentants d'autres religions n'y seront pas autorisés.

  • Coordonnées de la carte: 35.775847, 10.833648

Citadelle de Ribat Hartem

Ribat - la première attraction importante de la ville. Traduit de l'arabe, ce mot signifie "forteresse". Il y a un ribat dans chaque vieille ville de Tunisie. La citadelle de Hartem a été construite à la fin du VIIIe siècle sur le site du fort byzantin et est maintenant considérée comme l'un des plus grand et vieux Forteresses en Afrique du Nord.

Elle a été érigée par le commandant Hartem ibn Ayun pendant l'invasion arabe. Il servit de point fort pour conserver les territoires conquis et de protéger la ville des attaques des chrétiens de la mer. Aux XIe, XVIe et XIXe siècles, il s’est beaucoup développé jusqu’à acquérir sa forme actuelle.

Ribat a la forme d'un rectangle d'une superficie de 4200 mètres carrés. Il s’agit d’un mur de forteresse à trois niveaux, avec de nombreuses galeries et passages, ainsi que des tours dans les angles. À l'intérieur de la forteresse se trouvent des casernes et une salle de prière, où musée d'art islamique. Vous y trouverez des pièces de monnaie et des bijoux arabes, des céramiques et des carreaux, des appareils de navigation, des objets d'art et bien plus encore.

Important! Il convient de noter que depuis sa fondation à ce jour, la citadelle de Hartem considéré comme un sanctuaire religieux parmi les musulmans. On croit que tous ceux qui ont accompli leur service militaire après sa mort ont conquis une place garantie au paradis. Pour cette raison, seuls les meilleurs guerriers et fils de familles nobles y ont été envoyés. Servir là-bas était extrêmement honorable.

On croit aussi que les gens enterré à la citadellerecevoir le bonheur éternel posthume. Ce mythe est associé à la présence d'un ribath sur les murs - un cimetière musulman, qui sera décrit ci-dessous.

FAIT INTÉRESSANT! Le territoire de la forteresse a servi de décor au tournage de nombreux films légendaires, Indiana Jones, Jésus de Nazareth, Angélique Marquise des Anges et du Sultan, entre autres.

  • Coordonnées de la carte: 35.776334, 10.833079
  • Temps de travail: en haute saison de 8h00 à 19h00. D'octobre à avril de 9h à 17h30.
  • Coût d'entrée: 7 dinars. Résolution photo - 1 dinar.

Cimetière Sidi el Mezri

L'un des plus grands et des plus vénérés Cimetières Musulmans de Tunisie. L'inhumation ici est considérée comme le meilleur hommage au défunt, car, selon les croyances locales, il doit aller au paradis.

Pour cette raison, de nombreuses personnalités historiques du pays sont enterrées sur son territoire, y compris le premier président - Habib Bourguiba, dont le mausolée occupe une partie considérable du cimetière. On croit aussi qu'être dans un cimetière guérit les enfants malades. Pour leur santé, il est de coutume de prier dans une mosquée locale.

Une particularité de cet endroit est pierres tombales blanches comme neige, qui font face à la Mecque.

Intéressant! Le cimetière tire son nom en l'honneur de l'imam Sidi al-Mezri, qui vivait à Monastir au XIIe siècle. Sa tombe sous la forme d'un cube recouvert d'un dôme peut être trouvée sur le territoire. Les mêmes structures marquaient les lieux de sépulture des personnes les plus distinguées et les plus saintes.

  • Coordonnées de la carte: 35.776569, 10.830429 (immédiatement après la citadelle)
  • Temps de travail: autour de l'horloge

Mausolée de Habib Bourguiba (Mausolée de Bourguiba)

En Tunisie il y a culte de la personnalité le premier président est Habib Bourguiba. À cet égard, dans n'importe quelle ville, vous pouvez trouver une rue ou un bâtiment public portant son nom, ainsi que des monuments et des musées. À Monastir, où le président a vécu dans le passé, une tombe a été construite pour lui.

Le mausolée est situé au cimetière de Sidi al-Mezri. Il s’agit d’un complexe mémoriel grandiose se présentant sous la forme d’un édifice complexe avec une coupole dorée et deux hauts minarets. Habib et des membres de sa famille sont enterrés à l'intérieur. Il est situé là le musée le premier président, où ses effets personnels sont présentés.

Il convient de dire quelques mots sur la personnalité de Habib Bourguiba. Ce politicien mena une lutte active pour l'indépendance de la Tunisie vis-à-vis de la France et devint en 1957 le premier président du pays. Il a occupé ce poste jusqu'en 1987. Au cours de cette période, il a mené à bien de nombreuses réformes qui ont transformé l’État agraire arriéré en un des principaux pays de la région.

FAIT INTÉRESSANT! La tombe a été construite en 1963, presque un demi-siècle avant la mort de Bourguiba. Il a été enterré ici en 2000, lorsqu'il est décédé à l'âge de 96 ans.

  • Coordonnées de la carte: 35.777973, 10.828316
  • Temps de travail: en semaine de 14h00 à 16h30. Le week-end de 9h00 à 16h30
  • Coût d'entrée: gratuit

La mosquée Habib Bourguiba (mosquée Bourguiba)

La taille du temple n’est pas inférieure à celle de la Grande Mosquée de Monastir. Il a été construit en 1963 sous le patronage de Habib Bourguiba. Bâtiment extérieur copie le style de la mosquée Hammoud Pacha dans la capitale.

Elle représente un bâtiment rectangulaire avec une grande coupole et quatre petites sur les côtés. Il y a aussi un minaret. Des milliers de visiteurs peuvent s’intégrer dans la salle de prière bordée de colonnes sur les côtés. De l’intérieur, il convient de noter le mihrab garni de smalt et peint d’ornements en or. Il est dommage que les touristes ne puissent pas le regarder s’ils ne sont pas musulmans.

  • Coordonnées de la carte: 35.774577, 10.830713

Mortyrs Memorial

Le mémorial ressemble à deux octogones, couverts de dômes avec des colonnes et des arches. Ils sont installés en l'honneur de ceux qui reposent dans le cimetière de Sidi El Mezri - éminents Tunisiens.

De nombreux guides touristiques soulignent ce bâtiment comme une attraction distincte, bien que sa valeur esthétique et culturelle soit douteuse.

  • Coordonnées de la carte: 35.775978, 10.830955

Musée d'Art Islamique (Le Musée d'Art Islamique)

Dans la partie sud de la citadelle se trouve la construction d'une ancienne mosquée - aujourd'hui inopérante. À l'intérieur se trouve un musée d'art islamique. Voici des manuscrits, des tissus, des sculptures en os et en bois, des plats, des peintures, des bijoux de mercerie, des bijoux, des estampages et des instruments scientifiques. La fierté du musée est l'exposition avec l'arabe astrolabe 927 ans.

  • Coordonnées de la carte: 35.776138, 10.833059
  • Temps de travail: en haute saison de 8h00 à 19h00. D'octobre à avril de 9h à 17h30.
  • Coût d'entrée: 3 dinars. La résolution sur la photo est de 1 dinar.

Musée des costumes traditionnels

Comme son nom l'indique, cette institution propose des costumes, des sous-vêtements et des accessoires traditionnels arabes du XIIe au XXe siècle. Par exposition, vous pouvez suivre changements dans la mode islamiquecela a eu lieu au cours des siècles de l'existence de la culture arabe en Tunisie.

Une telle collection de robes de mariée, de vêtements en soie ornés de motifs de fils d'or et d'argent, de broderies à la main et autres objets du même genre est introuvable plus dans aucun musée dans le pays. Cela vaut vraiment le détour.

  • Coordonnées de la carte: 35.774188, 10.830969
  • Temps de travail: en haute saison de 9h00 à 19h00. D'octobre à avril, de 9h00 à 18h00.
  • Coût d'entrée: 10 dinars. Les photos sont gratuites.

Prix ​​des excursions populaires 2019

Excursions passionnantes pour les vacanciers et les voyageurs dans 350 villes du monde: Tripster.ru est un service d'excursions inhabituelles de la part de résidents et de guides locaux qui peuvent vous raconter les plus intéressants de leurs villes.

Tous les sites intéressants de Monastir peuvent être explorés en 1 à 2 jours, sans hâte, car ils se trouvent à des centaines de mètres de distance les uns des autres. Après les avoir inspectées pour ne pas vous ennuyer, vous pouvez commander l'une des excursions les plus populaires dans les domaines suivants:

  • visite des ruines de Carthage et de la ville "bleue" de Sidi bou Said - à partir de 100 $,
  • Safari dans le désert du Sahara. Nuit en chameau ou en jeep à l'hôtel ou sous la tente bédouine - à partir de 130 $ par jour,
  • voyage en yacht sur l'île de Curiat - à partir de 40 $ par personne.

Informations pratiques

Ribat est situé sur le littoral, à 100 mètres de l'entrée de la médina depuis la mer. Le moyen le plus simple de s'y rendre est de prendre un taxi en appelant le chauffeur "ribat". La route des hôtels de Monastir prendra 5-10 minutes et coûtera 3-7 TND. Le trajet depuis Skanes est un peu plus long et plus coûteux: 15-20 minutes et 8-12 TND. Les prix sur la page sont pour Janvier 2019.

Horaires d'ouverture: de 8h00 à 19h00, fermé le lundi. En hiver, le ribat est ouvert de 8h30 à 17h30 et pendant le mois le ramadan ferme à 17h00. Entrée - 7 TND, le droit de prendre des photos et vidéos - 1 TND.

Pin
Send
Share
Send