Voyage

Ville de Dubna: où est-il, comment s'y rendre, les attractions et les lieux les plus intéressants

Pin
Send
Share
Send


Hillfort
Ancienne colonie Dubna
autre russe Dubna
56 ° 47′01 ″ s w. 37 ° 14′28 ″ c. d HG I O L
Pays La russie
EmplacementRégion de moscou
Première mention1134 année
StatutSite archéologique
Conditionpartiellement enquêté

Ancienne colonie Dubna (aussi appelé Règlement de Ratminskoe) - site archéologique situé sur la rive gauche de la rivière Dubna, à la confluence de la Volga, sur le territoire de la ville de Dubna, dans la région de Moscou.

Représente les vestiges de l'ancienne ville russe de Doubna, qui existait aux XII-XIIIe siècles.

La Volga a érodé une partie importante de la colonie après la création du réservoir Uglich. La couche culturelle a été préservée sur une superficie allant jusqu'à 2 hectares. La couche culturelle de la colonie est recouverte d'épais sédiments d'origine alluviale, une couche de limon pouvant atteindre 1 mètre d'épaisseur. Les remparts de la colline sont mentionnés dans les descriptions du 19ème siècle et ne sont actuellement pas tracés. À la suite de recherches archéologiques, un fragment du fossé de la colonie a été découvert, ainsi que les vestiges de neuf maisons mises au jour dans une rue bordant la Volga.

Il est apparu dans la première moitié du XIIe siècle sur le site d'une colonie slave ou finno-ougrienne qui existait sur ce site. Selon certains experts, il aurait été fondé par le prince de Rostov-Suzdal, Youri Dolgorouki. C'était le centre administratif, commercial et artisanal du district, il faisait partie de la principauté de Rostov-Souzdal, puis de la principauté de Pereyaslavsky. Le commerce des céréales de la principauté de Rostov-Souzdal a été réalisé à Novgorod. Il est mentionné dans les premières annales de Novgorod sous 1216 et probablement sous 1134. Deux ou trois fois, il apparaît sur le chemin des forces de Novgorod lors des guerres avec la principauté de Rostov-Souzdal. Il fut probablement brûlé à deux reprises (en 1149 et 1216). Il a cessé d'exister après l'invasion tatare-mongol. Sur le site de l'ancienne colonie Dubna, le village de Gorodische sur l'estuaire de Dubenski a été préservé - l'actuelle rue Ratmino de la ville de Dubna, dans la région de Moscou.

Trouve

Mentionné pour la première fois en 1861 dans le livre de I. S. Belyustin. En 1873, D. Ya Samokvasov fut cité parmi les anciennes villes de Russie et R.N. Nikouline la même année exprima l'opinion que le village de Gorodishche sur Dubensky Ustye "est l'ancienne ville de Dubna". Dans le onzième volume du dictionnaire encyclopédique de F. A. Brockhaus et I. A. Efron, publié en 1893, un article sur la rivière Dubna indique que le village de Dubna (Settlement) situé à l'embouchure de Dubna "était autrefois une ville". En 1903, V. A. Pletnev a été inclus dans l'examen des sites archéologiques de la province de Tver.

En 1962-1965, une expédition archéologique du Musée historique de l’État sous la direction de A.V. Uspenskaya enquêta sur l’installation. Plus de 400 m² ont été découverts, les vestiges de neuf vieilles maisons russes ont été étudiés et de nombreux artefacts datant de la période pré-mongole ont été retrouvés, témoignant de l’existence de pêcheries, de ferronneries, de poteries, de tissages et de bijoux, ainsi que de vestiges d’armes et de matériel militaire. La collection résultante a été reçue au State Historical Museum.

Pendant plusieurs années, il a été étudié par les historiens locaux de Dubna. Les résultats de leurs recherches sont présentés au musée municipal d'archéologie et d'histoire locale de Doubna.

En 1986, examiné par le personnel de l'Institut d'archéologie de l'Académie des sciences de Russie S.V. Beletsky et A.S. Frolov. D'après les résultats des travaux, S.V. Beletsky conclut que l'ancienne colonie "nous apparaît comme une vieille ville russe assez typique qui existait aux XIIe et XIIIe siècles".

En 2009-2013, les recherches sur l'ancienne colonie ont été menées par l'expédition archéologique de Dubna, une expédition conjointe du musée d'archéologie et d'histoire locale de Doubna et du fonds public du patrimoine régional de Moscou, dirigés par F. N. Petrov et L. V. Panteleeva. À la suite de ces travaux, des vestiges de structures défensives ont été découverts, les villages de Dubna-1 et Dubna-2 ont été découverts. Selon les auteurs de l'étude, il s'agit des vestiges des localités qui existaient dans la ville de Dubna, ainsi que des vestiges de la métallurgie, y compris la fonderie de bronze.

Trouve éditer |Ville de Dubna (région de Moscou): informations générales

Le nom de la ville a été donné par l'une des rivières locales. À son tour, l’hydronyme de Dubron est associée par certains linguistes au dubus baltique, qui se traduit par «profond». Les symboles officiels de la ville sont assez intéressants (voir photo ci-dessous). Ainsi, la figure principale représentée sur ses armoiries et son drapeau est un chêne, dans la couronne verte sur laquelle est placé le signe de l'atome jaune.

La ville de Doubna est située dans la région de Moscou, dans sa partie nord. C'est un centre de physique nucléaire de renommée mondiale. Ces dernières années, le domaine des technologies de l’information s’y est également activement développé. La ville est relativement jeune, elle a été fondée en 1956. Aujourd'hui, environ 75 000 personnes y vivent.

Les principales entreprises de la ville formant Dubna:

  • Joint Institute for Nuclear Research (JINR).
  • Usine d'instruments "Tensor".
  • Bureau de design "Rainbow".
  • Usine de construction mécanique nommée d'après N.P. Fedorova.
  • NPO Atom.

En passant, Doubna est la seule agglomération de Russie immortalisée dans le tableau périodique des éléments. En l'honneur de la ville, l'un des éléments chimiques est nommé, à savoir Dubnium. Il a été obtenu dans un accélérateur de particules en 1970, à Dubna, grâce aux travaux d'un groupe de scientifiques dirigé par Georgy Flerov.

Où se trouve Dubna? Et comment peut-on s'y rendre de Moscou? Lisez à ce sujet plus tard.

Dubna: localisation géographique et transport

Alors, où se situe Dubna? La ville est située sur les rives de la Volga, au large de la côte est du réservoir d'Ivankovo. À propos, c’est d’où le canal de Moscou (abrégé en KiM), reliant la Volga à la rivière de Moscou. La ville est située à 120 kilomètres au nord de Moscou, à la frontière même de la région de Tver.

Comment se rendre à Dubna depuis la capitale? En voiture, vous devez emprunter l'autoroute A 104 (autoroute Dmitrovskoe). Distance - 118 km. Si vous partez de Tver, vous devez surmonter le canal - en hiver sur le ponton, en été - par le traversier. Les deux options sont payées.

Les bus n ° 415 et 966 desservent la liaison Moscou - Doubna et partent de la station de métro Savelovskaya. Vous pouvez également vous rendre à la cité des sciences en train. Ainsi, deux à trois paires de trains express Moscou-Doubna et sept à huit paires de trains électriques ordinaires partent chaque jour de la gare Savelovsky de la capitale. Le temps de trajet est de 2 à 3 heures, selon le type de train.

Dans la ville même, vous pouvez vous déplacer avec les bus, les minibus et les taxis municipaux. Un véhicule populaire est aussi un vélo. Presque chaque magasin ou agence gouvernementale a son propre parking à vélos. À l'époque soviétique, Dubna avait même le statut officieux de la capitale de l'URSS pour le vélo.

Nous avons découvert où se trouve Dubna. Mais un touriste vaut-il la peine d'y aller? Quel intérêt peut être vu dans l'une des principales villes scientifiques russes?

Curiosités de Dubna: que voir dans la ville?

Dubna est à peine une ville touristique. Il n'y a pas de monument exceptionnel de l'Antiquité à cause du trop jeune âge du village. Mais il reste encore quelques objets dignes d'attention. Voici une liste des cinq sites les plus intéressants de Dubna:

  • Monument à V.I. Lénine.
  • Musée du château.
  • Tyapkin pic.
  • Mosaïques N. Léger.
  • Objet "Ball".

Un certain intérêt (principalement pour les connaisseurs d’architecture) pourrait être le développement de la ville. Par exemple, les soi-disant «cottages d’universitaires» des années 50 ou les «tours Vulykh» de 14 étages construits dans les années 70.

Monument à V.I. Lénine

Le monument de Doubna est le monument à Vladimir Ilitch Lénine. Tout d'abord, cet objet se distingue par sa taille. Le chef du communisme, comme dans une petite ville, est vraiment gigantesque! Sa hauteur (avec le socle) est de 37 mètres. Selon certains rapports, il s'agit du deuxième plus haut taux d'Ilyitch au monde.

Le monument est situé dans la partie ouest de Dubna, près de la source du canal qui porte le nom Moscou Sur la rive opposée se trouvait pendant longtemps une statue de Joseph Staline, de taille similaire. Cependant, en 1961, à la suite de la politique visant à éliminer le culte de la personnalité, ce monument a été détruit. De lui, il n'y avait qu'un piédestal.

Musée du château

Un charmant musée provincial, un endroit charmant et très sincère à visiter - un must! De telles critiques sont le plus souvent écrites par les touristes à propos de ce musée. Les principaux "personnages" de ses expositions sont des serrures de porte. Ici, ils sont présentés pour tous les goûts - frais généraux, à mortaise, montés, minuscules et énormes, aux formes traditionnelles et inhabituelles. Outre les châteaux, le musée présente d'anciens gramophones, samovars, plats et autres gadgets anciens et vintage. Un détail important: presque toutes les expositions de ce musée peuvent être achetées.

Tyapkina

C'est une petite colline artificielle au milieu de la forêt, créée par les efforts du professeur Alexei Tyapkin à la fin des années 50. En hiver, ils skient et font de la luge. Ici, en été, ils préparent des brochettes et pique-niquent. Alexey Tyapkin a créé cette colline en vrac afin de populariser le ski en ville. Et il a réussi! Dans les années soviétiques, des pistes spéciales pour les skieurs ont été posées ici, qui ont été illuminés dans l'obscurité. Mais encore aujourd'hui, Tyapkin Peak n'a pas perdu de sa popularité.

Mosaïques de Nadi Leger

Nadezhda Khodasevich-Leger est une artiste biélorusse et française, assistante et épouse du célèbre peintre Fernand Leger. Elle a reçu l'Ordre de la bannière rouge du travail pour sa contribution au développement des relations franco-soviétiques. En particulier, elle participait activement à la vulgarisation du travail de son mari en URSS.

Dans les années 70, Nadezhda Leger a présenté à la ville de Dubna une partie de ses mosaïques de la série «Portraits de personnalités du XXe siècle». Dix d’entre eux ont été installés dans le parc près du centre de loisirs "Mir" et quatre autres - près du centre de loisirs "octobre". Parmi les œuvres de Nadi Leger, que l'on peut voir à Doubna, figurent des portraits en mosaïque des personnalités suivantes:

  • Fernand Léger.
  • Maya Plesetskaya.
  • Maxim Gorki.
  • Pyotr Tchaikovsky.
  • Dmitry Shostakovich.
  • Leonid Kogan.
  • Rodion Shchedrin.
  • Zoya Kosmodemyanskaya.
  • Léon Tolstoï.
  • Vladimir Mayakovsky.
  • Vladislav Volkov.
  • Vladimir Komarov.
  • George Dobrovolsky.
  • Youri Gagarine.

Boule mystérieuse

À quatre kilomètres au nord de Doubna, dans la forêt, se trouve un objet étrange dont le but et l'origine sont inconnus - le soi-disant "Shar". Selon une version, il s’agit d’un dôme abandonné de l’antenne d’un énorme localisateur. La structure est creuse et en fibre de verre. Le diamètre de la sphère est de 18 mètres. Les murs de la structure ont une structure en nid d'abeille.

À l'intérieur du ballon se trouve un environnement acoustique unique. Tout son est amplifié plusieurs fois, réfléchi par les murs et, se concentrant dans la partie supérieure de l'objet, s'atténue progressivement. En février 2012, un concert acoustique insolite a été organisé à cet endroit et a rassemblé une centaine d'auditeurs.

Après avoir visité tous les sites touristiques de Doubna et de ses environs, détendez-vous dans l’antifafe local (43 Bogolyubova Avenue). Ici, vous pourrez déguster un café et des jeux de société. Traditionnellement, dans un tel établissement, les visiteurs ne paient pas pour des boissons ou des desserts, mais pour le temps qu'ils y passent. Les vendredis, des soirées de cinéma ont lieu à l'antichambre de Dubna. Les samedis et dimanches, diverses conférences, formations et master classes sont organisées.

Réservoir d'Ivankovo

Le réservoir d'Ivankovo ​​est appelé la mer de Moscou et l'Atlantide, près de Moscou, est le plus grand réservoir de la région de Moscou. Elle a été créée en 1937 près du village d'Ivankovo, à la suite de laquelle plus de 100 colonies ont été inondées.

Chaque année, le réservoir d'Ivankovo ​​accueille la régate de la voile de Verkhnevolzhskaya, le festival de sports extrêmes hivernaux en mer de Moscou et le tournoi de pêche Pro Anglers League Trout.

Canal de Moscou

Le canal nommé d'après Moscou a été construit en 1937 par les mains des prisonniers des soldats de l'armée de Dmitlag. Nom original: Le canal Moscou-Volga a été renommé en 1947 en l'honneur du 800e anniversaire de Moscou. Le canal mesure 128 km de long et comprend 9 centrales hydroélectriques, 10 barrages, 11 écluses et 5 stations de pompage.

Porte n ° 1 du canal de Moscou

Le canal relie la Volga à la rivière Moscou, grâce à laquelle la ville de Moscou est devenue un port à cinq mers et est alimentée en eau et en électricité. Grâce au chenal d’eau, la Volga alimente le fleuve Moscou en ressources en eau: sans elle, elle se transformerait en cours d’eau. Le canal est une voie navigable, des navires de croisière et des cargos le longent.

Le canal de Moscou provient du réservoir d'Ivankovo, près de la ville de Doubna. Voici la passerelle numéro 1, la centrale hydroélectrique Ivankovskaya et le ferry.

Le canal, construit dans les années 30 du XX siècle, est un grand bâtiment de l'époque. Ce qu'ils ne pouvaient pas construire sous les tsars russes le fut sous le dictateur soviétique, en utilisant le travail forcé des prisonniers. La construction a commencé en 1931 et au début, elle était supposée utiliser de la main-d'œuvre salariée, mais peu de personnes l'ont voulue et, en 1932, le camp de travaux forcés de Dmitrovski a été créé. Nommé d'après la ville de Dmitrov, qui abritait l'administration du camp.

À ce moment-là, le Belomorkanal était entièrement en construction, réalisé par les mains des prisonniers. L'expérience de la construction sociale grandiose par la méthode de la coercition et de la violence était déjà là, elle a été introduite lors de la construction du canal Moscou-Volga. Contrairement au Belomorkanal, des engins de chantier ont été utilisés ici, pas immédiatement ni partout, mais des excavatrices étaient présentes.

La construction fut achevée le 17 avril 1937, l'année du début de la Grande Terreur et de la mort de la plupart des autorités du camp.

Sur les rives du canal il y avait des casernes où vivaient des prisonniers de l'armée du canal (z / c ou convicts), leurs lieux de sépulture sont situés ici. Plus tard, à des fins sanitaires, ils ont commencé à les enterrer à l'écart du canal dans des endroits spécialement désignés à cet effet. Maintenant, sur les rives pittoresques du canal, il y a des clubs de yacht, des villages de chalets, des maisons privées.

Monument à Lénine

Le monument à Lénine à Doubna est considéré comme le plus élevé, après le monument à Ilyich à Volgograd. Là, sa hauteur, avec le socle, est de 57 mètres, à Dubna - 37 mètres. Sculpteur - S.D. Merkurov.

Un monument de granit à Lénine a été érigé en 1937 sur les rives du canal de Moscou sur l'île, au contraire - sur le continent, un monument à Staline a également été construit en granit et de la même taille. En 1961, Staline explose à la dynamite, il ne lui reste que des marches de piédestal et de granit. Selon la légende, la tête de Staline aurait glissé dans l'eau et se trouverait toujours au fond du canal.

Station hydroélectrique d'Ivankovskaya

La centrale hydroélectrique d'Ivankovskaya a été construite en 1937 par des prisonniers de Dmitlag. Il s'agit de la première centrale hydroélectrique de la Volga. Le pont sur le barrage d'Ivankovo ​​relie les parties de la ville de Dubna, situées sur la rive droite et sur la rive gauche.

En 1941, la ligne de front passait le long du réservoir d'Ivankovo. En novembre, les Allemands ont essayé de forcer le réservoir sur la glace, les travailleurs de la centrale hydroélectrique ont procédé à un écoulement d’eau d’urgence, le niveau de l’eau a baissé, la glace a commencé à se briser et est devenue impropre au mouvement du matériel militaire.

Quai de Mendeleïev

La promenade de Mendeleev à Doubna est un lieu de promenade populaire parmi les citoyens et est considérée comme un lieu historique. C'est d'ici que Dubna est partie.

De belles rotondes, des descentes sur la Volga, une plage de sable et un port de plaisance, ainsi que de nombreux pommiers et de la verdure rendent la promenade particulièrement attrayante au printemps et en été.

Eglise de Smolensk Icône de la Mère de Dieu

Adresse: st. Makarenko, bâtiment 42

Ce temple est l'un des plus intéressants de Doubna. Construit en bois, il est lui-même situé dans une pinède pittoresque. Au cours de sa construction, des technologies de construction de temples, caractéristiques de l'architecture russe des XVIe au XVIIe siècles, ont été observées. Le temple n'est pas un bâtiment séparé, mais représente tout un ensemble de bâtiments comprenant, outre l'église de l'icône de Smolensk de la Mère de Dieu, l'église baptismale de Xenia de Saint-Pétersbourg, une école de peinture d'icônes, un gymnase, une école du dimanche, une bibliothèque.

Sur le territoire du complexe se trouve également une croix en bois pour prêt hypothécaire, qui fournit des informations sur le moment de la construction du temple, les initiateurs de la construction et la dédicace de Saint-Xénia. L'idée de construire cette église est née en 1993 et ​​déjà en 1994, le premier service a eu lieu dans le bâtiment terminé.

Église de toussaint

Adresse: st. Constructeurs d'instruments, 1

Un autre édifice religieux intéressant est l'église de la Toussaint. Il a commencé à être construit en 1993, en choisissant la zone du cimetière de la ville pour cela. Bientôt, le bâtiment principal était prêt et à côté de lui commençait la construction d'une chapelle dédiée à Daniil Pereyaslavsky. Certes, malgré la construction du bâtiment principal, les travaux de finition se poursuivent à l'intérieur. Tous les services, enterrements et obsèques ont lieu dans le temple Panteleimon.

Eglise Saint Jean Baptiste

Adresse: Rue Pravdy, 3

Cette église appartient également à de nouveaux bâtiments. L'idée de l'ériger est née en 2000, et déjà à la fin de l'été de cette année, la première pierre a été posée dans la fondation du temple. À ce jour, la construction n'est pas encore terminée. Jusqu'à présent, deux chapelles, une chapelle et une maison paroissiale, sont complètement prêtes. En fin de compte, l'église devra être une stylisation pour les églises orthodoxes du XVIIe siècle. Néanmoins, malgré l’incomplétude de l’édifice, il opère depuis 2003 avec des services et des liturgies divins réguliers.

Eglise de la louange de la Bienheureuse Vierge Marie

Adresse: st. Ratmino, maison 49

Cette église a une longue histoire. Initialement, il y avait une église en bois sur ce site, qui a été brûlée par un éclair au 19ème siècle. En 1824, au lieu de cela, commença la construction d'une nouvelle structure qui dura par intermittence 90 bonnes années et ne se termina qu'en 1914. Cependant, avec une telle difficulté, l'église a été construite dans le triste destin: elle a été pillée pendant la guerre civile et, dans les années 1930, un atelier de réparation de tracteurs a été organisé dans les murs survivants de l'église.

La renaissance du temple n'a commencé qu'en 1998, lorsque le bâtiment a été restitué au diocèse de Moscou. Des travaux de restauration ont été effectués dans le bâtiment, puis un musée de découvertes archéologiques a été ouvert.

Musée d'archéologie et d'histoire locale

Site web: muzei-dubna.ru Adresse: st. Mokhovaya, maison 11. Heures d'ouverture: de 10h00 à 19h00, les samedi et dimanche de 11h00 à 17h00, déjeuner de 14h00 à 15h00, fermé le lundi.

Ce musée a été fondé en 1990 sur la base de découvertes faites à Ratminskaya Strelka - le lieu d'où l'actuelle Dubna est allée. Les artefacts les plus anciens remontent aux XIIe et XIIIe siècles - la période qui a immédiatement précédé l'invasion des Tatars-Mongols dirigée par Khan Batu.

Le musée propose également des expositions relatant des événements de l'histoire récente: la construction de la centrale hydroélectrique d'Ivankovo, la période de la Grande Guerre patriotique, la création d'une «ville scientifique» à Doubna. En outre, une exposition présente les restes d'animaux anciens qui vivaient autrefois dans ces lieux.

Musée d'histoire des sciences et des technologies

Site web: museum.jinr.ru Adresse: st. Flerova, déc 6/2 heures: de 11h00 à 18h00, une pause de 13h00 à 14h00, jours de repos: samedi et dimanche.

Depuis 1993, l’Institut commun de recherche nucléaire (INR) possède son propre musée, qui présente les découvertes techniques réalisées au sein de cette institution scientifique.

Il y a 3 salles ouvertes aux visiteurs, dans lesquelles sont exposées des expositions permanentes et temporaires. Les personnes qui viennent ici peuvent consulter des instruments scientifiques et des modèles de diverses machines et mécanismes utilisés et développés par le personnel de l'institut.

Le microscope, avec lequel l'académicien I.V. Kurchatov lui-même et une caméra à photo-émulsion pour effectuer la toute première expérience à Doubna, est considéré comme le plus précieux des objets exposés. Si nécessaire, le personnel du musée peut fournir divers documents photo et vidéo sur les découvertes et les développements qui intéressent les visiteurs.

Musée des missiles de croisière

Adresse: st. Lénine, maison 39 (dans le bâtiment de l'école n ° 10)

Au 60e anniversaire de la ville (2016) sur la base de deux entreprises locales spécialisées dans la production d'équipements militaires (
GosMKB Raduga et Dubna (Usine de construction de machines), un musée des missiles de croisière ont été ouverts. Ils sont produits par ces entreprises. Le musée des missiles de croisière est une branche du musée d'archéologie et d'histoire locale de la ville de Doubna.

Les visiteurs peuvent voir les modèles grandeur nature jamais produits par les usines de Dubna, et non seulement les modèles de missiles de croisière eux-mêmes, mais également des échantillons des moteurs de fusée utilisés ainsi que des sections des compartiments.

Fait intéressant, le matériel militaire est situé non seulement à l'intérieur des salles, mais également à l'extérieur. Devant le musée, vous pourrez regarder un vrai bombardier de première ligne, le SU-24M, tout en vous faisant vivre des émotions inoubliables.

Monument pour attaquer l'avion IL-2

Compte tenu des sites touristiques de Doubna, on ne peut manquer de mentionner les monuments érigés dans les rues de la ville. L'un d'eux est un avion de guerre, debout sur un piédestal. Cet avion d’attaque de type IL-2. La voiture a été endommagée et est tombée dans une zone marécageuse dans les forêts de la région de Tver.

Grâce aux efforts de l'une des expéditions de recherche, elle a été retrouvée, sortie du marais et envoyée pour être restaurée. Une fois que l'avion d'attaque a retrouvé sa forme d'origine, il a été transféré par hélicoptère par le ministère des Situations d'urgence à Doubna, où il se trouve encore aujourd'hui, rappelant à ses contemporains l'exploit de leurs grands-pères et arrière-grands-pères.

Réservoir à vapeur

Adresse: Avenue Bogolyubov (près de la gare Bolshaya Volga)

Le monument érigé en l'honneur des ingénieurs de ces dernières années est la locomotive à vapeur 9P-742. Contrairement à la majeure partie des locomotives à vapeur alimentées au charbon, le carburant pour ce modèle était le mazout. C'était une machine de manœuvre qui a commencé son service en 1935.

À l'heure actuelle, seuls 2 exemplaires de ces locomotives ont survécu dans le pays: l'un en 2001 se trouve à Doubna, à la station Bolshaya Volga, et l'autre, à la station de Riga à Moscou. Le temps n’a pas ménagé la technique. La locomotive à vapeur a été sérieusement endommagée, mais les mécaniciens de la voie ferrée ont retrouvé sa forme d'origine. Désormais, elle se comporte comme si elle venait de quitter les portes de l'atelier de montage.

Chaise géante

Adresse: Rue des constructeurs d'instruments

Dans la ville de Dubna, il y a une chaise géante de 9 mètres de haut, fabriquée par l'usine de meubles Ekomebel. La chaise a été offerte en cadeau à la ville en 2005. Il est inclus dans le Russian Book of Records, en tant que plus grand fauteuil d'arbre du pays.

Faits marquants de l'histoire de la ville de Dubna

Dubna a longtemps été considérée comme une ville jeune. Mais les passionnés de la Heritage Public Foundation ont trouvé des documents prouvant son existence depuis plus de 800 ans. Les découvertes archéologiques indiquent la présence de peuples primitifs.

Et la première colonie (Dubn) a été fondée par Yuri Dolgoruky en 1134. Sinon, ce règlement s'appelait le «règlement Ratminsky». Les fouilles archéologiques ont révélé les vestiges d'un fossé de la ville, des maisons. Une partie de ce village a été détruite lors de la création du réservoir et de la centrale hydroélectrique d'Uglich sur la Volga.

Les principales occupations des résidents: la pêche, le tissage et la poterie, la transformation des métaux - la fabrication de bijoux, d’armes, de matériel militaire.

Une pierre commémorative est installée sur le site de l'ancienne Dubna

L'emplacement de la ville à la frontière des deux principautés était la cause de conflits constants. En 1216, il fut gravement endommagé par l'incendie du prince de Novgorod Mstislav Udal. Et les Tatars-Mongols l'ont complètement détruit en 1238. Ainsi se termina l'épopée initiale de l'existence de Doubna. Un poste de douane est resté à cet endroit et plus tard un village est apparu. Villages étendus à proximité - Ratmino, Settlement. Le village d’Aleksandrovka existe depuis 1861. Le prince Vyazemsky y réinstalla une partie des paysans de Ratmino et leur alloua des terres.

La fondation de la ville était le village d'Ivankovo. Ses propriétaires étaient les propriétaires fonciers Yaminsky et Vyazemsky.
Après le début de la construction de la centrale hydroélectrique dans les années 30, plusieurs villages, avec Ivankovo, ont été transférés dans un autre endroit où le village de construction de Bolshaya Volga a pris de l'ampleur. En 1947, près de Novo-Ivankovo, la construction de bâtiments de laboratoire pour l'étude des processus nucléaires a commencé.

L'année 1956 a été marquée par une nouvelle étape dans l'histoire de la ville: la création du plus grand institut commun pour la recherche nucléaire (JINR). Actuellement, il comprend 18 pays participants. Les scientifiques sont en contact avec des collègues de 60 pays. Le nombre d'employés de l'entreprise est proche de 6 000 personnes et, avec des diplômes universitaires - plus de 1 200 personnes.

Grâce à cet institut, la ville de Dubna est sortie du village renommé d’Ivankovo. Il a été inclus dans la région de Moscou, au lieu de Kalinin.
De nombreuses rues y sont nommées d'après des scientifiques:

  • Bogolyubov Avenue en l'honneur de l'ancien directeur du JINR,
  • Académicien rue Pontecorvo,
  • Lane Bereznyak (concepteur en chef du bureau de conception technique "Rainbow").

Dubna est divisé en plusieurs zones:

  • Sur la rive droite se trouvent 3 micro-districts - le centre Institutsky (Dubna 1), la rivière Noire, la Grande Volga,
  • Rive gauche (Dubna 3),
  • les villages de Ratmino et de Yurkino,
  • Village d'Aleksandrovka.

Les parties gauche et droite de la ville sont reliées par un barrage au pont routier.

De nouvelles entreprises font leur apparition: l'usine d'instrumentation du tenseur, qui fabrique des produits pour les centrales nucléaires, le centre de communication spatiale. Les microdistricts se développent dans des bâtiments à plusieurs étages. Dubna est en train de devenir un immense centre scientifique et industriel de la Russie.

De nombreuses personnalités ont laissé leur marque dans l'histoire de la ville:

  • ingénieur en hydraulique Zhuk a participé à la conception de la centrale hydroélectrique d'Ivankovo,
  • Le constructeur d’avions Tupolev a proposé de mettre en place une usine d’avions à Ivankovo,
  • Blokhintsev, qui a créé la première centrale nucléaire soviétique, et Bogolyubov (physicien) dirigeaient le JINR.

Les personnes exceptionnelles ont visité la ville:

  • scientifiques: Joliot-Curie, Adams, Dirac,
  • artistes: Vladimir Vysotsky, Mark Bernes, Leonid Utesov, Leonid Bronevoy, Oleg Tabakov, Mikhaïl Oulianov, Arkady Raikin,
  • écrivains et poètes: Bella Akhmadulina, Evgeny Yevtushenko, Vasily Aksenov.

Sites insolites de Doubna

Près de la centrale hydroélectrique d'Ivankovo ​​se trouve un monument à Lénine

Il est juste énorme. La hauteur du socle et de la sculpture en hauteur atteint 37 mètres. En termes de taille, il occupe la deuxième place en Russie.
Intéressant à savoir. Jusqu'en 1961, sur la rive opposée se trouvait un monument de Staline. Dans le film «Volga-Volga», le navire a passé précisément devant ces deux sculptures.

Un autre monument unique - une énorme chaise en bois

Sa hauteur atteint neuf mètres. Dans le monde, il y a des monuments similaires plus élevés. Mais ils sont tous fabriqués à partir de matières premières artificielles. Ils n'ont pas d'analogues produits par aucune entreprise. Caractéristique de la chaise Dubna:

  • Il est fabriqué à partir de matières premières naturelles de bouleau,
  • représente la copie exacte (augmentée de 10 fois) de la chaise en série fabriquée dans la société Ekomebel.

Aucun touriste ne peut le transmettre sans une photo prise comme souvenir.
Au cours de ses 14 années d'existence, l'arbre est tombé en ruine. Au lieu de cela, ils en ont installé un nouveau.

Chaise géante démontée en septembre 2018

Les travaux de fabrication de cette instance ont commencé en février et ont été réalisés à l'aide de technologies et de matériaux modernes. Les dimensions précédentes de la chaise sont préservées, car elles figurent dans le livre russe des archives.

Le symbole et la décoration de la rive gauche est la stèle «missile de croisière» dédiée aux spécialistes des fusées.

Il est installé à côté du virage menant au Rainbow ICD. Ce missile X-22 appartient au système de missile d’aviation K-22. Les développements pour créer le complexe ont été réalisés au MKD "Rainbow". Et l’usine technique de Dubna a été chargée de fabriquer les premiers modèles de fusée.

A proximité se trouve un parc de loisirs avec des espaces verts, des courts de tennis.

Les fans de Vysotsky ont pris l’initiative de collecter des fonds pour la construction d’un monument au poète. Son ouverture a eu lieu en 2008 en présence du fils de l'idole nationale - Nikita Vysotsky.

Monument à Vysotsky dans la ruelle qui porte son nom, à côté du centre culturel Mir

Ce lieu n'a pas été choisi par hasard - des représentations répétées du barde ont eu lieu dans ce centre de loisirs.

En dehors de la ville, il y a un ballon inhabituel de taille énorme - environ 18 mètres de diamètre

En hauteur, il atteint la taille d'un immeuble résidentiel de 5 étages

De nombreuses versions ont été mises en avant à propos de son occurrence:

    1. Le plus probable d’entre eux est que la boule est le dôme radio-transparent du système «Cub-U», à l’aide duquel les engins spatiaux ont été contrôlés. Le système était situé dans la ville de Schelkovo dans un bâtiment avec des dômes similaires sur le toit. L’heure de l’apparition du ballon près de Doubna coïncide avec le moment où le système «Kub-U» a été déclaré moralement obsolète.
    2. Une autre opinion est que la balle est une coiffe de radioprotection pour une station radar qui a cessé d’exister dans le système de défense aérienne.

À l'intérieur du ballon, il y a une zone de terre. L’acoustique inhabituelle est particulièrement intéressante pour les touristes: tous les sons réfléchis par les parois du ballon, s’amplifiant, se concentrant au sommet, s’effacent progressivement. Les pas, la toux et les gens qui parlent sont trop nombreux pour donner naissance à plusieurs sons inhabituels.

Que voir le croyant

À Doubna, quelques églises anciennes ont été préservées. L’un d’eux, l’Église de la louange de la Bienheureuse Vierge Marie, a été construit en 1827. La princesse Elizabeth Rostislavovna Vyazemskaya a parrainé la construction de l'église en pierre. Plus tard (période 1907-1910) 2 allées ont été ajoutées au bâtiment avec la préservation de l'ancien style - style Empire.

En 1937, le temple a subi le même sort que d'autres: des icônes ont été brûlées, des croix ont été déchirées, des ustensiles d'église ont été pillés. Le bâtiment abritait un atelier de réparation de tracteurs, dans d’autres salles - une salle à manger, un club.

En 1988, l'église est revenue aux fidèles. Après des travaux de restauration, de décoration intérieure dans le temple, les ministères ont été repris. L'intérieur est mis à jour.

Le temple actuel Louanges de la Bienheureuse Vierge Marie

Les visiteurs du temple peuvent se familiariser avec les antiquités trouvées lors des fouilles et des travaux de construction. Ils sont hébergés dans le musée archéologique du temple.

Sur la rive gauche Dubna, dans une pinède, se trouve un lieu magnifique et insolite: le temple de l'icône de Smolensk de la Mère de Dieu.

Eglise de l'icône de Smolensk de la mère de Dieu à Doubna

Il attire par son caractère inhabituel - une petite structure en bois, telle qu'elle nous est parvenue de siècles lointains. On ressent l'atmosphère de silence, de paix, l'odeur du bois.

Contrairement aux autres temples, la première structure était en pierre. Il a duré de 1914 à 1948. Ensuite, il a été démantelé en brique.
L'histoire de sa création est intéressante. Au cours de la propagation du choléra, des personnes sont mortes, des bovins ont été tués. Les gens étaient enclins à la prière. Ils se tournèrent vers l'icône miraculeuse (Smolenskaya) située dans le temple voisin de la ville de Korchev.

Après la fin de la peste, les gens ont décidé de construire une église chez eux.
En 1994, les chrétiens de la ville ont proposé de construire un temple en bois, compte tenu des possibilités financières. Bientôt, cette fabuleuse maison est apparue, attirant non seulement les résidents, mais aussi les touristes.

Dans une église d'une école spéciale, ils enseignent l'art de la peinture d'icônes.
Le sanctuaire du temple est l'icône tolgienne de la mère de Dieu. Le juste Jean de Kronstadt a laissé une inscription dessus.

L'église de tous les saints a été construite il n'y a pas si longtemps - en 2007.

L'église de tous les saints sur la terre de la Russie a brillé

Elle rencontre des voyageurs entrant dans la ville en provenance de Moscou par la nouvelle autoroute. L'extérieur du temple attire immédiatement l'attention. La première impression est que ce bâtiment blanc comme neige, construit dans un style pseudo-russe, a été construit il y a très longtemps.
À l'intérieur de l'église, des iconiques et des bougies en fer forgé sculptées à la main sont sculptés. Les précieuses reliques de l'église sont des icônes contenant les reliques de saints orthodoxes:

  • Saint André le Premier Appelé,
  • Sergius de Radonezh,
  • Maire de Moscou.

Il y a une salle à manger de charité et une bibliothèque.
Après avoir atteint le deuxième étage, vous arriverez à la galerie ouverte, depuis laquelle vous pourrez admirer de belles vues et faire des photos mémorables.

En marchant quelques centaines de mètres plus loin, vous verrez le temple du grand martyr Panteleimon. Avec lui, il y a une chapelle du temple de Daniel Pereyaslavsky. Là se tient le service funèbre pour les morts. Cela fonctionne tous les jours.

Temple de Saint Daniil Pereyaslavsky est situé à l'entrée du cimetière municipal

Musées à Doubna

Dans les musées de la ville, vous trouverez de nombreux matériaux utiles. Ne manquez pas de visiter le musée du château - un complexe d’exposition original avec des expositions de châteaux de différents types et tailles: plafonds et mortaises, anciens et modernes. Il existe même des échantillons sous la forme d'un chien, une gazelle. Il existe de rares expositions de châteaux destinés aux coffres et aux granges. Une énorme collection de différentes clés a été créée. Des descriptions sont données indiquant les caractéristiques de l'article et sa date de création.

Le musée présente également des antiquités: gramophones, samovars, une grande bouteille, conservée au XIXe siècle

La relique du musée est un dessin du mécanisme du château en bois situé sur la porte du palais de Sargon II (son règne est de 722 à 705 av. J.-C.).

Il y a un signe parmi les citadins - que la famille devrait être forte, les nouveaux mariés achètent un immense château, le rejoignent sur le pont des nouveaux mariés et jettent la clé à l'eau.

Une visite intéressante attend les visiteurs au Musée d'histoire des sciences et des technologies.

Il est à côté de l'Institut commun pour la recherche nucléaire

Il contient des expositions étonnantes. Dans le musée, il est possible de regarder un film éducatif ou de visiter un véritable laboratoire pratique pour tenter de mener une expérience de manière indépendante. Il est intéressant de regarder rouler un cône, un parquet d’ampoules électriques, un pont magnétique et d’autres objets inconnus.

Dans le passé, les guides étaient engagés dans des activités pratiques dans le domaine de la physique nucléaire. Leurs histoires sont fascinantes. Vous pouvez les écouter sans cesse.
Parmi les objets exposés sont:

  • Microscope de Kourtchatov,
  • modèle d'un synchrocyclotron à l'échelle 1:50 et d'un réacteur pulsé.

Le musée d'archéologie et d'histoire locale abrite les restes fossilisés d'animaux rares, des outils d'anciens peuples, de leurs vêtements et de leurs bijoux.

Musée d'archéologie et d'histoire locale de Doubna

Plantation de ginseng

La seule plantation en Russie de ginseng est située à la sortie de Dubna dans le village de Kreva. Elle a plus de vingt ans. Il est nommé - la ferme "Panax" (qui signifie ginseng). Surface du terrain - 1 hectare. Fondateur - Sergey Anatolyevich Petrov.

Avec l'hôtesse, vous visiterez la plantation. Dans les 30 à 40 minutes qui suivent, elle racontera de nombreux faits intéressants sur cette culture, ses méthodes de culture et ses secrets principaux.

Ensuite, vous trouverez un thé avec du ginseng dans une grande tente. Là vous pouvez acheter:

  • baumes de guérison
  • racine de ginseng ou poudre sèche de celui-ci,
  • miel avec racine de ginseng
  • feuilles de thé avec un effet réparateur.

Comment avez-vous réussi à faire pousser une plante fragile en Extrême-Orient dans cette zone climatique? Pour cela, une préparation spéciale du sol est effectuée, un rejet complet des produits chimiques.

Pour créer une ombre partielle, une palissade de 2 mètres a été érigée

Sur des lits soignés, vous verrez des plantes d'âges différents.
La culture du ginseng est un processus long. En cinquième année, sa racine commence seulement à prendre de la force. Et dans les baumes et les teintures, les plantes sont utilisées depuis 8-14 ans.

La ferme est une propriété privée. La visite doit être commandée plus tôt. Juste ne pas y arriver.

Le meilleur moment pour planifier un voyage dans la plantation est la mi-septembre. La récolte a lieu en ce moment.

Il est irréaliste de visiter tous les lieux indiqués pour explorer Dubna en une journée. Ils sont présentés de manière à ce que vous choisissiez ceux qui correspondent à vos intérêts ou que vous augmentiez le temps de déplacement.
Prenez le temps de vous promener le long de la promenade, en visitant le barrage de la centrale hydroélectrique d'Ivankovskaya. La dernière attraction est le nouveau pont sur la Volga.

Pin
Send
Share
Send