Voyage

Ayutthaya attractions et des photos de la ville

Pin
Send
Share
Send


Six mois se sont écoulés après notre arrivée de Thaïlande, lorsque j'ai soudain découvert des photos d'Ayutthaya, de Lopburi et de la réserve de tigres de Kanchanaburi. Après tout, nous ne vous avons pas parlé de ces merveilleux endroits! Nous nous corrigeons - dans un avenir rapproché, lisez les reportages de ces endroits plutôt populaires.

Dans cet article, nous nous promenons dans l'ancienne capitale de la Thaïlande, la ville d'Ayutthaya.

Ayutthaya - la ville des "milliers" de temples

Maintenant, c'est un endroit très populaire parmi les touristes, vous pouvez dire le point d'un programme obligatoire pour ceux qui sont fatigués de bronzer sur la plage. Nous sommes arrivés ici dans le cadre d'un dernier voyage en Thaïlande de 10 jours, avant de rentrer à la maison.

Aux 14-18 siècles, Ayutthaya était la capitale du puissant État d'Ayutthaya, le précurseur du Siam, qui soumit les territoires d'Angkor, le royaume de Lann, Sukhothai et le territoire du Laos moderne et de la péninsule malaise. "Venise de l'Est" et "Rome de l'Asie du Sud-Est" - cette ville a été louée par de tels épithètes en raison des nombreux canaux et de la population d'environ 1 million de personnes! C'était la plus grande ville du monde à cette époque.

Par la suite, la capitale fut détruite par les Birmans en 1767 et Bangkok devint la nouvelle ville principale.

Ici, vous ne trouverez pas une telle infrastructure que dans les stations balnéaires - elles viennent à Ayutthaya littéralement pour une journée et qui - pour quelques heures. Il est très facile de se rendre à Bangkok - il faut compter entre 1,5 et 2 heures de trajet en tout moyen de transport. À la fin de l'article, lisez un peu plus à ce sujet.

La ville est divisée en deux parties: le centre historique (île) et la partie moderne. La plus grande concentration de temples et de ruines de la vieille ville. C'est pour ces ruines que les gens du monde entier viennent ici! A propos, en 1991, l'UNESCO a inscrit Ayutthaya sur la liste du patrimoine mondial.

Pour une meilleure orientation, nous apposons sur les repères Google Map: logements, gares, temples, marchés et autres choses utiles.

Le coût d'entrée dans la plupart des temples est de 50 bahts, et certains sont gratuits. Il est préférable d’arriver tôt le matin et le soir, vous ne rencontrerez probablement pas une foule de gens et il ne fait pas très chaud non plus. Bien sûr, nous avons dormi trop longtemps et sommes allés nous promener tard le matin.

Depuis le centre, suivez la rue Naresuan et à la fourche, vous verrez deux temples: Wat Mahathat à gauche et Wat Ratburana à droite. Dans le second, nous avons décidé de ne pas y aller, mais dans le premier nous avons fait une promenade. Les vélos peuvent être garés, l'entrée coûte 50 bahts.

Temple Wat Mahathat Ayutthaya

Les ruines sont impressionnantes! Ces bâtiments ont déjà 400-600 ans

Le territoire de ce temple est assez grand, de plus, le parc Rama est adjacent.

Voici des statues de périmètre de Bouddhas sans tête

On peut voir que c’était le chedi central, mais malheureusement il a été presque complètement détruit

Temple Wat Mahathat

Bien sûr, nous comprenons peu de choses dans l’architecture ancienne, nous nous sommes donc contentés de regarder et de regarder toute cette grandeur brisée. Il a son propre charme.

En général, ces ruines constituent un excellent paysage pour une séance photo ou un film.

Anya sur le fond des ruines d'Ayutthaya

La célèbre tête de Bouddha en pierre dans les racines d'un arbre est située sur le territoire de ce temple. Mais le considérer, et plus encore le photographier, ce n’est pas si simple, il ya toujours beaucoup de monde autour. C’est drôle de voir ce que j’ai lu dans les magazines quand j’étais enfant. J'en avais un comme ça, le Pathfinder s’appelait ...

Tête de Bouddha dans l'arbre

Après le temple, nous nous sommes promenés dans le parc Rama

Ensuite, nous sommes allés au temple Wat Phra Si Sanphet, qui se trouve littéralement au coin de la rue, en face du parc.

Les composants principaux de ce temple sont 3 grands stupas de chedi, apparemment restaurés. À l’ombre sous l’arbre, on peut voir à quoi ressemble ce palais dans les temps glorieux du passé. Grande échelle bien sûr! Il y avait une ville entière avec une architecture réfléchie et des espaces.

Temple Wat Phra Si Sanphet

À côté du chedi se trouvent les vestiges de quelques bâtiments avec des colonnes.

S'autorisent quelques libertés et organisent une petite séance photo pour Anya :-)

Une sorte de paysages industriels

En conclusion, vous pouvez monter le chedi dans les escaliers et admirer toute cette beauté. Ici vous pouvez voir le temple voisin, dans lequel une sorte de cérémonie a été organisée avec une musique spécifique - il est impossible d'écouter, -)

Le territoire du temple Wat Phra Si Sanphet d'une hauteur

Nous avons roulé dessus! De nombreuses attractions d'Ayutthaya sont situées de manière compacte dans la vieille ville. En dehors de l'île, il y a aussi des temples - il s'agit tout d'abord de Wat Chaiwatthanaram et de Yai Chaimonghon, mais nous avons fait quelque chose hors de la chaleur, nous étions paresseux et ne sommes allés nulle part. En général, les guides les recommandent de toutes les manières possibles.

Mais il y a une "station d'éléphant" très proche! De là partent les éléphants à cheval des touristes.

Éléphant à Ayutthaya

Au fond le temple Wat Phra Ram

Ce type de bâtiment s'appelle prang - un exemple d'un temple antique de style khmer.

Nous avons parcouru les rues d’Ayutthaya jusqu’au stupa Phra Chedi Sri Suriyothai et à la rivière Chao Phraya. Oui, c’est aussi celui qui circule à Bangkok. Anya n'a pas manqué l'occasion de câliner toutes les personnes rencontrées))

Chedi Phra Chedi Sri Suriyothai

Ayutthaya hôtels et pensions

La ville est très touristique, respectivement, il y a beaucoup d'hôtels et autres logements. La zone des guesthouses bon marché (200-300 bahts par chambre), j'ai marqué sur la carte. Vous pouvez le trouver sur place ou réserver à l'avance, à qui cela vous convient le mieux. Si vous réservez en ligne à l’avance, vous pouvez lire lentement les avis, comparer.

Une autre zone avec des hôtels bon marché à la jetée du ferry, près de la gare.

Ayutthaya marchés, cafés et épiceries

Il y a un bon marché en soirée sur les rives de la rivière Lopburi, dans la partie nord-est de l'île. Il vend des vêtements, des pantoufles et toute cette malbouffe - mais le plus important est la nourriture de rue savoureuse et peu coûteuse. Les prix sont très abordables! Le marché s'ouvre à la tombée de la nuit, c'est-à-dire environ 6 à 7 heures.

Comment se rendre à Ayutthaya depuis Bangkok

Vous pouvez vous rendre dans l'ancienne capitale de la Thaïlande en train, en bus, en minibus ou en groupe.

1. Trains départ de la gare Hua Lamphongau centre de Bangkok. Nous notons que la ville d’Ayutthaya est située juste au nord de la voie ferrée thaïlandaise et que tous les trains en direction du nord la traversent - ils voyagent souvent. Le plus simple est d’acheter un billet pour un transport en classe 3 places pour 15 bahts, il ne vous reste plus qu’une heure et demie! Mais vous pouvez essayer de monter dans une voiture de classe 2 - 35 bahts et de première classe - 66 bahts. Vous pouvez aussi retourner à Bangkok en train depuis la gare - je l'ai montré sur la carte. Depuis la gare, le moyen le plus rapide de se rendre au centre-ville est de prendre un ferry pour traverser la rivière. Sortez de la gare, traversez la rue et longez la ruelle à droite sur environ 100 mètres, puis sortez vers la jetée. En seulement 4 bahts et quelques minutes, un bateau fragile vous mènera de l'autre côté.

2. Bus pour Ayutthaya partir du nord arrêt de bus Mo Chit de 5h à 18h L'intervalle de mouvement est d'environ 30 à 60 minutes selon l'heure de la journée. Le tarif est de 56 bahts et le trajet dure environ une heure et demie, comme un train. Les bus arrivent dans la rue Naresuan à Ayutthaya, au cœur de la ville.

3. Minibus du monument de la victoire. Dans ce cas, le coût du voyage sera de 100 bahts, mais vous irez plus vite et plus à l'aise. Le monument de la victoire peut être atteint sur la ligne de métro BTS, à la station du même nom. À propos Métro de Bangkok nous avons un article séparé - s'il s'agit de votre première lecture et que vous saurez comment vous en servir et où vous pourrez le conduire.

4. Puis-je acheter un billet de minibus à Route de Kaosan, généralement là où vous voulez vendre des billets.

Location de vélo et de vélo, transport

Dans toute la ville et dans presque toutes les maisons d’hôtes, il est possible de louer des vélos et des vélos. Le prix de location est élevé - 40 bahts par jour et le vélo - 200 à 300 bahts par jour. Nous avons pris nos vélos dans une auberge de jeunesse voisine, presque neuve, avec des paniers jaunes :-) En général, la circulation dans le centre d'Ayutthaya n'est pas active - c'est un plaisir de rouler. Et dans les nombreux parcs, c’est merveilleux! Mais dans la chaleur, vous vous fatiguez assez vite en pédalant, alors si vous avez seulement une journée ou quelques heures, il vaut mieux enlever le vélo. Il y a des transports en commun, mais ils ne vont pas à la vue, et il est difficile à comprendre. La seule chose qui peut être utile est un traversier sur la rivière. Il est situé près de la gare - voir sur la carte. Eh bien, vous pouvez toujours monter un éléphant comme un raja :-) Le début de la route des éléphants est situé près du ring, dans la rue Pa Thon. Le coût d'un tel voyage est d'environ 1200 bahts par heure. J’ai monté un éléphant, même si ce n’est pas ici, et jadis, c’était un plaisir douteux)) Bien que ce soit une expérience nouvelle et exotique.

Ayutthaya City

Ayutthaya (Futiya) - L'ancienne capitale du Siam, qui est peut-être aujourd'hui la plus impressionnante des ruines du continent asiatique, est située dans la vaste vallée fertile du Chauphrai, dans son méandre. La Chauphraya et deux autres rivières définissent les limites naturelles de la ville. Ils sont reliés par un canal, de sorte que la ville se trouve sur une île créée artificiellement. Vous pouvez vous déplacer à pied dans les principaux temples, mais si vous louez un vélo, vous en verrez beaucoup plus. Le plus grand temple à Ayutthaya était Wat Phra Si Sanphet, il faisait partie du complexe du palais. Le temple a été construit au XIVe siècle. Il a trois stupas.

Certains temples ont été construits dans le style khmer, beaucoup, même s'ils sont en ruines, sont toujours magnifiques. Il y a beaucoup d'images de Bouddha, y compris l'image dans le temple de Wat Pha Meru de Sri Lanka - on dit que cette statue a 1300 ans. Malheureusement, de nombreux personnages ont été endommagés par les envahisseurs birmans. De plus, plus récemment, les voleurs de trésors ont volé plusieurs têtes de statues. Néanmoins, pour les Thaïlandais, il s’agit d’un lieu sacré; ils revêtent ici des figures de Bouddha en robes jaunes, dispersent des pétales de fleurs et brûlent de l’encens.

Histoire de la ville

Ayutthaya était la capitale du royaume de Siam en 1350-1767. Les visiteurs occidentaux l'ont décrite avec enthousiasme comme "la plus belle des villes jamais vues". Au XIème siècle. Les Khmers, au nord-est de la gare actuelle, à côté du Wati Khudi Dau, ont fondé une petite ville - un avant-poste de leur empire. Au XIIIème siècle. le pays situé dans la vallée de Chauphrai fut capturé et maîtrisé par les Thaïlandais et Ayutthaya et Lopburi devinrent une partie de la principauté d'Uthong, le vassal de Sukhothai. Après la terrible peste de 1347, qui a réduit la population de plus de la moitié, le prince a été contraint de quitter la ville d'Uthong. Il a fait sa nouvelle capitale, baignée par les rivières Ayutthaya, dont la majeure partie était située dans un lieu propice à la défense au sud de Chauphrai. Une fois encore, le royaume de Siam se divisa en plusieurs principautés après la mort de Rama Kamhengh, raison pour laquelle Uthong perdit sa dépendance vassale sur Sukhothai. En 1350, le prince déclara qu'il était en possession d'un État indépendant et lui-même, roi sous le nom de Somdet Phra Rama Thibody Ier (parfois appelé roi Utkhong). Le nouvel état a été nommé d'après sa capitale, Ayutthaya. Rama Thibody I s'est déclaré la réincarnation du dieu Vishnu, ainsi que le héros rené de l'épopée indienne Ramayana. Ces réclamations d’origine divine lors du couronnement ont été confirmées par huit brahmanas de la ville sainte de Varanasi, en Inde.

Ayutthaya a 33 rois. La ville devint un grand centre culturel et commercial prospère, où de nombreuses maisons de commerce européennes avaient leurs propres bureaux de représentation. Et à ce jour, vous pouvez voir la fondation de l'entrepôt néerlandais et l'église française restaurée de Saint-Joseph. La plus importante des quatre douanes était située au sud de la ville, sur la côte est de Chauphrai. Navires de guerre et navires royaux ancrés au nord de la rivière Lopburi, près de Tin Tha wat, en face du palais royal. Le roi U Thong a entouré la ville avec un rempart de terre et une palissade. Ce n’est qu’en 1549 qu’elle a été remplacée par un mur de briques solides. En 1580, le mur nord de la forteresse a été rapproché de la rivière. Les vestiges des murs d'origine sont encore visibles sur la route de Pa Maphrao. Parmi les six grands forts, seuls les vestiges du fort Phomphet ont été conservés au confluent du Pasak à Chauphray. Après la destruction d'Ayutthaya, les briques des tours et des fortifications restantes ont été utilisées pour construire les murs de la ville de Bangkok.

La destruction d'Ayutthaya en 1767 a entraîné le déclin temporaire de la monarchie siamoise. Les membres de la famille royale se sont battus pour le pouvoir. Le roi Ekatot, le dernier et le plus faible dirigeant de la dynastie Ayutthaya, ne pouvait pas les réconcilier. Lorsque les troupes birmanes se sont de nouveau arrêtées aux portes de la ville, les rivaux du roi ont laissé les ennemis entrer dans la ville, contribuant ainsi à la destruction et à l'occupation birmane ultérieure de l'ancienne capitale, vieille de 15 ans.

Les Birmans se sont comportés à Ayutthaya, comme des vandales dans la Rome antique. Détruits Ils n'épargnèrent aucun temple et rasèrent les anciens temples, le palais royal de Wangluang. Le symbole de la dernière saisie profanée d’Ayutthaya était la destruction de milliers de sculptures de Bouddha: les statues occultes du Panta Buddha privaient la figure de «l’âme», leur coupant la tête, ce qui, du point de vue des croyants, était un sacrilège spécial. Certaines de ces statues souillées ont survécu jusqu'à ce jour.

Ayutthaya aujourd'hui

Aujourd'hui, Ayutthaya est un énorme groupe de palais et de temples des ruines du monde. Depuis 1956, les fouilles successives des fondements culturels de plusieurs complexes de temples ont commencé. Le Département du patrimoine des beaux-arts a reconnu une centaine de bâtiments et de ruines en tant que monuments nationaux. D'autres ont reçu le même statut lorsqu'ils ont été excavés ou restaurés. En 1991, l’UNESCO a inscrit les ruines d’Ayutthaya sur la Liste du patrimoine mondial.

Sur la seule île, le centre de l'ancienne Ayutthaya, il y avait trois palais royaux, trois cent soixante-quinze temples, vingt-neuf forts et quatre-vingt-quatorze portes de la ville! Pour ceux qui veulent se faire une idée de la grandeur et de la beauté d’Ayutthaya, nous recommandons une excursion qui commence au pont Prince Damrong, non loin de la gare. Sur cet itinéraire, en passant par dix temples, deux musées et deux palais, vous devez planifier une demi-journée, et si vous voulez visiter les musées, alors plus. Vous pouvez également prendre un taxi et demander au chauffeur de s’arrêter aux sites touristiques.

Wat Suwan-Dararam

Le long du pont du prince Damrong, le chemin mène à la rocade de U Thong Road, à environ 700 m à gauche, où se trouve Wat Suwan Duraram, construit vers 1700, agrandi, restauré et décoré sous les rois de la dynastie Chakri. nombreuses photos. Le sanctuaire, dont la base descend au centre, est le seul de l'île d'Ayutthaya, où vivent encore des moines. Un gros bot intéressant avec un hall d'entrée, des sculptures sur bois sur les pignons, à l'intérieur des peintures murales de la période de Bangkok, ainsi qu'un beau plafond à caissons et une statue de Bouddha de style Ayutthaya. Wihan a été construit par Rama II (1809-1824) et en 1931, il a été décoré de peintures murales sur des sujets de l'histoire de la Thaïlande.

Wat Boroma-Phuttha Ram

Le Wat Borom-Phuttha-Ram, dont seuls les murs ont été préservés, a été construit en 1683 sous le règne du roi Naray. Les trois portes menant au bateau ont été décorées de panneaux de bois de nacre incrustés en 1740. Après la destruction d'Ayutthaya, ces magnifiques produits sont arrivés à Bangkok. Une porte est installée à Bangkok, au temple Benchamabophit (temple de marbre) et au temple Phraeau (Grand Palais). De la troisième porte, ils ont fabriqué une bibliothèque, qui est exposée au Musée national de Bangkok.

Musée Chausamphray

Après avoir passé le bâtiment de l'administration locale d'Ayutthaya, vous vous retrouvez au musée national de Chausamphrai, fondé par le roi Bhumibol en 1961. Il existe de nombreuses expositions intéressantes dans le style de Lopburi, Uthong et Ayutthaya, ainsi que de Dvaravati et Sukhothai. Vous pourrez y découvrir les découvertes archéologiques d'Ayutthaya, des sculptures en bronze et en pierre, des céramiques, des sculptures sur bois, des vernis, des plaques votives ainsi que des bijoux en or parsemés de pierres précieuses. Dans la section des antiquités, le Bouddha assis (style Dvaravati, XIe-XIIe siècles) et la tête colossale du Bouddha (style Uthong) sont particulièrement remarquables.

Centre Ayutthaya pour la recherche historique

Une visite au Centre d'études historiques d'Ayutthaya peut être un bon ajout au Musée national de Chausamphray. Ici, les scientifiques étrangers peuvent étudier l'histoire de l'ancienne capitale. Le bâtiment a été construit par un projet commun d'architectes thaïlandais et japonais, à l'intérieur d'un diorama et d'une vitrine. Des reconstitutions tridimensionnelles de temples et d'architecture laïque illustrent la vie et la vie de l'ancienne Ayutthaya.

Wihan Phra Mongkhonbolit

Si vous quittez le Musée national et tournez à gauche, vous vous retrouvez sur la place Sanamluang (Sanaam Luang, également connue sous le nom de Phra Mane Phra Mane Ground), à l'angle ouest de laquelle se trouve le Vihana Phra-Mongkhonbophit, restauré en 1956 sur ordre du Premier ministre Phibunsongkhram. dans le style du bâtiment d'origine qui a brûlé lors de la destruction d'Ayutthaya. Grâce à cela, une statue de Bouddha de bronze hautement vénérée et très artistique, l'une des plus grandes de Thaïlande, est revenue à l'endroit où elle se trouvait depuis 1603.

On sait peu de choses sur son ancien destin. Les signes formels, signes des styles d'Uthong et de Sukhothai, suggèrent que la figure a été coulée sous le roi Borom Trailokanate (1448-1488). Sous lui, le style Sukhothai, qui remplace le style khmer, a commencé à être utilisé pour les sculptures de Bouddha et l'architecture chedi. La statue a été restaurée à plusieurs reprises, mais son apparence est restée pratiquement inchangée. Il y a quelques années, plusieurs centaines de petites figurines ont été retrouvées à l'intérieur de la sculpture. Les bijoux de piédestal ont été fabriqués en 1931 et se distinguent des anciens par un moindre artisanat.

Wat Phra Sisanhet

Si vous longez la route de Si Sanphet à la route de Naresuan, vous arriverez à Phra Sisanphet wat, le temple le plus beau et le plus important de l’antique Ayutthaya. Ses trois grands chédis sur une longue terrasse sont l’une des images les plus mémorables de la ville des ruines. Le bâtiment situé dans la partie ouest de la terrasse était également couronné de chedi. Il a de nombreuses entrées avec de petites prangs, qui, comme le petit chedi et les chapelles autour, ont probablement conservé les restes de membres de la famille royale.

Palais royaux

Lorsque vous quittez le temple royal (en face du monument au roi Rama Thibody I), vous devez vous rendre à gauche pour vous rendre au palais royal de Wangluang, également appelé le vieux palais, contrairement au palais de Chandrakasem, construit plus tard.

Depuis le troisième palais - Klangsuan Luang - rien n’a été préservé sur les remparts occidentaux. Les murs de Wangluang s'étendent jusqu'à la rive de la rivière Lopburi, mais à part ces murs et ces fondations bien reconstruites, il n'y a pratiquement plus rien à voir. Les Birmans étaient monnaie courante dans cette partie de la ville, il ne restait donc plus rien d'anciens bâtiments thaïlandais.

Mais vous avez une idée de la taille du complexe du palais, qui comprenait Wat Sisanphet. En général, il ressemble au complexe du Grand Palais de Bangkok, puisque ce dernier a été construit à l’imitation des bâtiments de l’ancienne capitale Ayutthaya, bien que dans le style d’une autre époque.

Wangluang (vieux palais)

Le plus ancien bâtiment de Wangluang a été construit par le roi Rama Thibody I en 1350, lorsqu'il déclara Ayutthaya la capitale de ses biens. En 1448, le roi Boromorachei II lui ajouta le palais opposé de Sanphetprasat, dont les hauts pylônes sont toujours debout. Wihan Somdet a été construit en 1643 sous le roi Prasat Thong. Selon la légende, le palais avait à l'avant et à l'arrière le long de la grande tour et sur les côtés deux tours plus petites. Il s'agit du premier bâtiment d'Ayutthaya décoré de plaques d'or, pour laquelle il a été surnommé le Palais d'Or. Depuis le bâtiment Chakravatphaychayon, construit en 1632, le roi Prasat Thong a organisé des défilés militaires et des processions solennelles. Banyongratanat, construit en 1688 sous le fils de Prasat Thong, le roi Narai, est situé dans la partie ouest du complexe, sur une île artificielle. C'était la résidence du roi (1688-1702).

Le roi Chulalongkorn a construit un nouveau bâtiment en 1907 - Trimuk, un pavillon ouvert situé sur une terrasse spacieuse où de nombreux rois, y compris le Bhumibol, régnant aujourd'hui, ont organisé des cérémonies à la mémoire des derniers dirigeants d'Ayutthaya. Le roi Naray le Grand au 17ème siècle construit le palais de Suriyatamarin, à partir de laquelle un seul mur d'une hauteur considérable a survécu. A proximité se trouvaient les étals des éléphants blancs royaux.

Wat Na Phra Men

Après les ruines de l'énorme temple de Thammikarat rempli de végétation sauvage (seuls les restes de la terrasse, les pylônes du hall d'entrée et le chedi avec une flèche en forme de cône sont préservés), nous partons à nouveau sur U Thong Road, d'où nous arrivons à la laine de Na-Phra Men sur un petit pont sur Lopburi. C'est l'un des rares temples à avoir survécu presque complètement lors de l'invasion des Birmans. Le moment de sa construction est inconnu. Les chroniques mentionnent qu'il fut construit sous le roi Boromakota (1732-1758) et restauré au début de l'ère de Bangkok. Son bot est un grand bâtiment majestueux avec d'élégantes sculptures en bois sur le fronton et les panneaux de porte. Un toit à trois étages et un grand portique flanqué de deux annexes élégantes témoignent du talent des architectes thaïlandais.

La hauteur de la pièce est soulignée par deux rangées de colonnes octogonales soutenant un plafond recouvert de sculptures élaborées. Un petit Vihan aux proportions gracieuses contient une statue de Bouddha assis à l'européenne - l'une des rares sculptures bien conservées de l'ère Dvaravati (VI-X / XI siècles). D'après l'inscription de Vihana, la statue provient du Wat Phra Mahathat à Ayutthaya. Cependant, il s'est avéré qu'elle se trouvait dans le temple Phra Men à Nakhonpathom, où une base en pierre richement ornementée a été découverte et servait de piédestal. Une partie de ce piédestal est visible au Musée national de Bangkok.

Wat Yana-Sen

Si vous revenez sur le pont en direction de l'île d'Ayutthaya et tournez à nouveau à gauche, vous longerez la rue longeant Lopburi et, au bout de 800 m, vous arriverez au coton Yana-Sen. Le haut chedi de ce temple est coupé par des niches, sa division gracieuse et équilibrée est caractéristique du style Ayutthaya. De Vata Yana-Sen, vous pouvez déjà voir les ruines de deux temples importants d'Ayutthaya: Vat Ratchaburan et Phra Mahathat.

Wat Ratchaburana

Wat Ratchaburan a été construit par le roi Boromorach II (1424-1448) à la mémoire de deux frères aînés, Ai et Yi, qui se sont entretués en duel pour le trône. Les colonnes, les murs et les ruines de plusieurs chedi qui entouraient le prang, ainsi que des parties du mur extérieur comportant plusieurs portes en forme de lance, ont été conservées devant le wihan. Un grand prang très bien conservé avec une magnifique moulure en stuc (bataille de garud avec naga). Les murs de deux cryptes dans la partie inférieure du prang sont recouverts de peintures intéressantes.

Selon toute vraisemblance, ils ont été réalisés par des artistes chinois qui se sont installés à Ayutthaya et ont été capables de combiner des ghili aussi différents que les khmers, les birmans, les Lopburi et les Sukhothai dans une unité remarquablement harmonieuse. De plus, lors de fouilles archéologiques du prang en 1956 et 1958. plus de cent mille tablettes votives ont été découvertes qui ont été vendues. Le produit de la vente a été affecté à la construction du musée national Chow Samphray. De telles tablettes étaient en argile et amenées dans les temples par des pèlerins. Ils représentaient des sites de pèlerinage spécialement vénérés ou une simple figure de Bouddha. En outre, des produits artisanaux ont été trouvés dans le prang, par exemple des bracelets larges avec des pierres précieuses, des ornements de tête en filigrane d'or, ainsi que de l'or massif avec des pierres précieuses, un ensemble de cinq objets pour le bétel, ainsi que deux bols de crachoir et des pièces d'or avec Inscriptions en arabe (la plupart des objets trouvés sont exposés au musée national de Chandrakasem).

Prang vata Ratchaburana est une combinaison du style de Ceylan et du Burmese, qui a donné lieu à une nouvelle forme architectonique. Le stuc dans la partie supérieure a été assez bien conservé. Dans chaque coin de la plate-forme carrée, il y avait une fois un petit chedi. Deux autres chedi au carrefour des rues ont gardé les cendres des frères royaux et le troisième rappelle la reine Xi Suriyotkhai, qui en 1550, déguisée en homme, combattit les Birmans sur un éléphant, sauva la vie de son mari, mais elle mourut au même moment. À côté de ce chedi dans le Lokaya-Sutha vata complètement détruit, vous pouvez regarder l'énorme statue du Bouddha couché.

Wat Phra Mahathat

Wat Phra Mahathat se trouve en face de Wat Ratchaburan. Selon la légende, il aurait été érigé en 1384 par le roi Ramecuan, qui avait ordonné la construction d'un prang central pour reliques de Bouddha. Selon d'autres sources, les premiers bâtiments de ce complexe de temples (y compris le prang central susmentionné) auraient été construits par le roi Boromorach I (1370-1388). Le prang de 46 mètres de haut est l'un des bâtiments les plus magnifiques d'Ayutthai. En 1625, la partie supérieure s’est effondrée et en 1633, elle a été reconstruite, rallongée de 4 m. Mais cet édifice s’est aussi effondré à son époque, il ne reste que les angles restants. Et en 1956, une chambre secrète fut découverte dans les ruines, où étaient entreposés des bijoux en or, une boîte en or avec une relique de Bouddha et une vaisselle de cérémonie représentant un travail habile. Sur le territoire du temple, il y a de nombreuses ruines de différents pran-gov et chedi. Il convient de noter le chedi octogonal avec un sommet arrondi dans le style de Ceylan.

Si vous revenez sur U Thong Road et le longez le long de Lop Storm, vous vous retrouverez au musée Chandrakasem, qui mérite une longue inspection. Il y a des statues de Bouddha et de Bodhisattvas, des objets et bijoux en or, des sculptures sur bois, des frontons, des plats et des accessoires de culte des XIIIe et XIVe siècles. Le musée est installé dans un palais reconstruit par le roi Mongkut (Rama IV) pour le prince héritier. Plus tard, le palais servit de résidence aux rois pendant leur séjour à Ayutthaya. Les expositions du musée ne donnent qu'une faible idée du luxe qui régnait à la cour des anciens rois thaïlandais, mais elles permettent de bien imaginer la vie des habitants d'Ayutthaya. Passé le Fort Phommakhachei, vous arriverez aux postes d'amarrage, puis de U Thong Road jusqu'au point de départ de l'excursion.

Eglise Saint Joseph

Ceux qui restent à Ayutthaya plus longtemps et s’intéressent à l’histoire de la ville peuvent être invités à se familiariser avec l’église Saint-Joseph située de l’autre côté de Chauphrai. Il a été construit au XVIIIème siècle. et restauré en 1985 - le souvenir d'une importante colonie française qui vivait autrefois en Thaïlande.

Wat Yai Chai Mongkhon

À la périphérie est de la ville (se dirigeant sur la route menant à Bangkok, traversant la rivière Pasak et les lignes de chemin de fer et tournant à droite après 300 m), se trouve un impressionnant wat Yai Chai Mongkhon avec un puissant chedi sur une base carrée, aux coins de laquelle se trouvent quatre chedis plus petits. Wat fut construit en 1357 sous le roi Rama Thibody I et mis à la disposition d'un ordre monastique d'origine Ceylan, qui se distinguait par des règles d'austérité particulièrement strictes. Les membres de cet ordre vivent ici à ce jour. Du chedi, les piliers sur lesquels reposait le toit de l'ancien temple ont été préservés. Autour du chedi, il y a une galerie avec de nombreuses figures de Bouddha.

Situé à 3 km au nord de la ville, le parc à éléphants a été construit sous le roi Rama I et était utilisé pour la pêche, l'apprivoisement et l'affichage des éléphants. C’est la seule structure de ce type qui subsiste, mais le monde entier.

Temple Wat Phra Si Sanphet

Ce sont les ruines du plus grand temple d'Ayutthaya. Tout d’abord, il est connu parmi les touristes pour trois chedi (stupas) placés en rangée, qui sont la marque de la ville. Vous devez absolument visiter ce monument pour voir le chedi de vos propres yeux et prendre une photo. Ces bédis ont été gravement détruits par les Birmans et vous allez maintenant les voir restaurés. Bien sûr, en plus du chedi, il y a beaucoup plus de ruines intéressantes.

Cet endroit est également connu pour abriter une statue de Bouddha de 16 mètres de haut, qui, selon la légende, était recouverte de 340 kilogrammes d'or, mais, bien sûr, les Birmans ont tout détruit et fait fondre l'or.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: entrée 50 bahts

🕐 temps de travail: de 8h00 à 18h00

Temple Wat Phra Mahathat

Le temple, sans lequel aucune visite à Ayutthaya n'est complète, et il y a toujours beaucoup de touristes ici. Sur le territoire de ce temple se trouve la célèbre tête de Bouddha en pierre, tissée dans les branches d'un arbre. Vous pouvez prendre des photos de cette tête et prendre des photos dos à dos (il est interdit de photographier dos au Bouddha dans les temples existants, mais il s'agit d'un monument et non d'un temple en état de fonctionnement), mais vous devez faire preuve de respect et vous agenouiller lors de la prise de vue. En général, le temple est assez grand et il y a beaucoup de choses à voir et à photographier.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: entrée 50 bahts

🕐 temps de travail: de 8h00 à 18h00

Wat Ratburana Temple (également Wat Ratchaburana)

Ce temple possède un prang très beau et bien restauré (prang est un temple construit sous la forme d’une haute tour de style cambodgien). La chose la plus intéressante est qu’il ya un secret dans cette farce: vous pouvez monter les escaliers raides jusqu’au sommet, aller à l’intérieur du temple, descendre les escaliers dans une pièce et même plus bas dans une autre. Dans ces salles, vous pouvez voir les images originales (non restaurées) sur les murs. La salle la plus basse est très petite et plus de deux ne valent pas la peine d'y aller. Dans les escaliers, lorsque vous montez le prang, vous devez faire très attention.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: entrée 50 bahts

🕐 temps de travail: de 8h00 à 18h00

🚶 Comment s'y rendre: Wat Ratburana sur la carte. Ne soyez pas surpris que le temple Thammikarat soit indiqué sur la carte Google à cet endroit. En fait, il y a une erreur sur la carte et nous avons indiqué l'emplacement correct du temple.

Temple Wat Thammikarat (également Wat Thummikarat)

Un endroit à visiter. Le temple est actif et donc libre, cependant, sur son territoire, il y a des ruines antiques principalement sous la forme de colonnes et de pagodes. Le temple a été construit avant que la capitale du Siam soit fondée sur ce site. À l'entrée du temple, vous pouvez voir un Bouddha noir inhabituel et quelques sculptures plus intéressantes. En général, l'endroit est intéressant et mérite une visite.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: gratuit

🕐 temps de travail: pendant le jour, généralement de 8h à 17h

🚶 Comment s'y rendre: Wat Thammikarat sur la carte. Ne soyez pas surpris que sur la carte google l'emplacement de ce temple soit indiqué ailleurs. Ceci est une erreur de carte, mais nous avons indiqué la position correcte du temple.

Temple Wat Phra Ram

Comme de nombreux autres bâtiments Ayutaya, ce temple a été construit dans le style khmer et sa structure principale est appelée prang, c.-à-d. haut temple en forme de tour. Il a été construit à l'endroit où la cérémonie de crémation du roi Utong a eu lieu en 1369.

L'état du prang est très bon, mais principalement dû à la restauration. Malheureusement, contrairement à Wat Ratburana, vous ne pouvez pas entrer dans le temple, même si vous pouvez monter. Top offre une bonne vue sur les environs. Autour du temple, il y a beaucoup d'autres ruines intéressantes et des restes de sculptures de Bouddha, qui sont dans un état pire, mais qui ont conservé un peu d'originalité.

Dire qu’il est impossible de quitter Ayutthaya sans visiter ce temple n’est peut-être pas juste, mais en général, c’est un endroit très intéressant et digne d’être visité.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: entrée 50 bahts

🕐 temps de travail: de 8h00 à 18h00

Wat lokayasutharam

Cet endroit est appelé le Temple du Bouddha Couché, qui est généralement traduit par le temple d'un Bouddha couché, au repos ou incliné. Ici, le Bouddha n’est pas simplement couché, mais comme couché pour un repos bref et appuie donc sa tête avec sa main. Un lieu assez important du point de vue touristique, et il vaut le détour. Les ruines du temple ne diffèrent pas par une grande variété d'architecture, et il ne reste ici que la statue d'un Bouddha couché d'une taille impressionnante. La statue mesure 38 mètres de long et 8 mètres de haut au point le plus élevé. Ce Bouddha est le deuxième plus grand Bouddha couché en Thaïlande après le Bouddha couché à Bangkok.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: l'entrée est gratuite

🕐 temps de travail: en plein jour

Viharn Viharn Phra Mongkol Bopit

Ce viharn, à notre avis, n’est pas d’un grand intérêt et ressemble à de nombreuses autres salles de temples modernes. Bien sûr, c'est peut-être une erreur, car chaque temple est unique à sa manière, mais nous n'avons trouvé aucun panneau spécial pour les touristes qui soulignent ce viharn sur le fond des autres temples. Lors de la destruction d'Ayutthaya, il a été presque complètement détruit et vous voyez maintenant un bâtiment presque neuf reconstruit. A l'intérieur se trouve un grand Bouddha en bronze. Et pourtant, en toute justice, il faut dire que la population locale est très vénérée et visitée.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: l'entrée est gratuite

🕐 temps de travail: pendant le jour, généralement de 8h à 17h30

Chedi Phra Chedi Suriyothai

Ce stupa en or blanc n’est pas très visible, à part peut-être sa taille. Autour du stupa, il y a un parc modeste. Il a été construit en l'honneur de l'ancienne reine et le parc est dédié aux premiers héros du Siam. Vous pouvez sauter cet endroit, mais si vous passez par là, vous pouvez vous arrêter ici et faire une promenade dans le parc.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: l'entrée est gratuite

🕐 temps de travail: en plein jour

Temple Wat Borom Phuttharam

C'est une très bonne ruine de temple avec entrée libre.Le temple a été construit en 1688-1703.

En parlant d'entrée. Si vous décidez de les visiter, vous ne pourrez peut-être pas trouver immédiatement l'entrée du monument, bien que les ruines se trouvent directement sur la route et soient clairement visibles à cause de la clôture. L'accès aux ruines est possible depuis le parking (ou la cour, peu importe) de l'université Rajabhat et ne ressemble en rien à l'entrée du temple, alors cherchez ou demandez et vous trouverez tout.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: l'entrée est gratuite

🕐 temps de travail: en plein jour

Wat Suwan Dararam Temple

Ce temple actif est situé à une certaine distance des ruines de la vieille ville. Par conséquent, si vous ne disposez pas de suffisamment de temps, vous pouvez le sauter. Il n’y a pas de ruines, et en plus d’une architecture intéressante (le temple est construit avec des coudes rappelant la forme du côté du bateau), les touristes n’ont rien à voir ici. Mais il y en a très peu (touristes) ici et vous pouvez vous détendre un peu dans le temple.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: l'entrée est gratuite

🕐 temps de travail: en plein jour

Temple Wat Worachettharam

Les modestes ruines d'un temple construit en 1605-1610. Il a été construit comme site de crémation du roi Naresuan, décédé des suites d'une bataille contre les Birmans. Ce n’est pas une attraction remarquable pour les visites indépendantes, mais vous pouvez regarder ici sur le chemin du Bouddha couché dans le temple de Lokayasutha.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: l'entrée est gratuite

🕐 temps de travail: en plein jour

Wat Wondapho

C'est un petit monastère en activité. Il est souvent confondu avec les ruines voisines de Wat Worachettharam, croyant qu'il en est de même. En fait, ils sont à proximité, quelques ruines seulement sont rattachées au temple de Worapho. En principe, les touristes n’ont rien à faire et à voir ici, seulement si vous regardez au passage.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: l'entrée est gratuite

🕐 temps de travail: en plein jour

Bung Phra Ram Park

Ce parc a plusieurs étangs et de petites ruines. En principe, il n’ya rien de spécial ici et vous pouvez sauter cet endroit, mais si vous restez quelques jours à Ayutthaya et que vous avez beaucoup de temps libre, vous pourrez vous promener dans ce parc. Pendant la saison des pluies, ce parc est parfois très inondé d’eau et se transforme presque en un lac.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: l'entrée est gratuite

🕐 temps de travail: autour de l'horloge

Phet Fortress

Une fois, au 15ème siècle, cette forteresse était l'une des principales fortifications défensives de la ville. À l'origine au 14ème siècle, il a été construit en bois, puis reconstruit en brique. Du point de vue touristique, l’endroit n’est pas très intéressant, car il n’ya rien ici à part un pan de mur de briques d’une vingtaine de mètres de long. La seule chose que vous pouvez voir ici est une bonne vue de la rivière au confluent de la rivière Chao Phraya et de Pasak (rivière Pa Sak)

💵 Prix d'entrée / prix du billet: l'entrée est gratuite

🕐 temps de travail: autour de l'horloge

Marché principal Marché Chao Phrom

C’est le marché principal de la ville et, pour ainsi dire, une sorte d’attraction pour les touristes. Ce n'est pas un marché comme dans les villes touristiques. Il ne vend pas de souvenirs et de bibelots touristiques, mais des marchandises pour la population locale. Vous pouvez trouver beaucoup de choses ici, y compris des vêtements très bon marché. Bien sûr, vous ne trouverez pas de choses de marque ici, mais pour le quotidien, les vêtements iront parfaitement. Il existe également de nombreux établissements sur le marché où vous pouvez manger très bon marché et assez savoureux. Le marché des fruits et des épiceries se trouve ici.

🕐 temps de travail: Le marché de Chao Phrom fonctionne pendant la journée et après 18 heures, il n’ya presque plus de négociants.

🚶 Comment s'y rendre: Marché Chao Phrom sur la carte. Le marché est assez grand, mais vous devez être en mesure de le trouver: il se situe au plus profond des allées étroites entre les bâtiments.

Marchés nocturnes d'Ayutthaya

Dans la ville la nuit (après la tombée de la nuit à 18h00 et jusqu’à environ 21h00), plusieurs petits marchés nocturnes se mettent au travail. Parfois, ils changent de position. Dans ces marchés, vous pourrez dîner le soir (même si les conditions ne seront pas du tout touristiques, mais la nourriture sera délicieuse), achetez des fruits et toutes sortes de bibelots.

🕐 temps de travail: les marchés nocturnes commencent à fonctionner avec l’obscurité (généralement entre 18 et 19 heures) et se terminent presque à 21 heures

🚶 Comment s'y rendre: L'un des marchés nocturnes d'Ayutthaya sur la carte. Vous pouvez savoir où se trouve le marché nocturne le plus proche avec le personnel de l'hôtel.

Musées d'Ayutthaya

Ayutthaya compte plusieurs musées consacrés principalement à l'histoire de la ville et de la Thaïlande dans son ensemble. Il existe également un musée privé consacré à l'histoire des bateaux thaïlandais, et même un million de musées de jouets:

  • Musée du bateau thaïlandais Ce musée privé possède une collection d’expositions qui raconte l’histoire des bateaux en Thaïlande de l’Antiquité à nos jours. Parmi les échantillons présentés, on trouve à la fois de petits bateaux thaïlandais de taille normale et des maquettes de grands paquebots et de grands paquebots. Thaïlande Boat Museum sur la carte. Site Web http://thaiboatmuseum.com/
  • Musée national de Chao Sam Phraya Musée national. Ce musée national abrite les quelques artefacts survivants découverts dans les ruines des temples et des palais d'Ayutthaya, ainsi que de nombreux autres objets. Le musée est assez grand et est l'un des trois plus grands musées de Thaïlande. Voici des objets exposés et des statues de bronze et de pierre, de produits en bois, de céramiques, de sculptures sur bois, de bijoux, etc. Si vous avez assez de temps, vous devriez absolument visiter ce musée, et il vaut mieux le faire avant de commencer à explorer les ruines. Le musée est ouvert du mercredi au dimanche de 9h00 à 16h00. Entrée: 150 bahts. Musée national Chao Sam Phraya sur la carte.
  • Musée national Musée national de Chantharakasem. Un autre musée assez grand. Il contient plusieurs expositions: le roi Rama IV (vêtements, articles ménagers et objets personnels sont présentés à l'exposition), une exposition d'objets d'art (différentes images et statues de Bouddha sont présentées), l'exposition Bureau du gouvernement adjoint (divisée en cinq catégories: art et architecture d'Ayutthaya, céramiques du royaume, armes anciennes, sanctuaires bouddhistes, vie au bord de la rivière dans la vieille ville). Le musée est ouvert du mercredi au dimanche de 9h00 à 16h00. Prix ​​d'entrée: 100 bahts. Musée Musée national de Chantharakasem sur la carte.

Temple Wat Chaiwatthanaram

Wat Chaiwatthanaram est l’un des endroits les plus intéressants en dehors de l’île. Il a été construit en 1630 avec presque l'échelle «Angora» et certainement dans le style «Angkor». Ceux qui ont visité Angkor remarqueront certainement une ressemblance avec le célèbre complexe des temples khmers. Ce temple était un temple royal, il était utilisé pour les cérémonies, ainsi que pour la crémation des membres de la famille royale. Au 18ème siècle, le temple a été détruit et pillé et n'a été restauré qu'en 1992. Maintenant, vous pouvez voir de jolies ruines restaurées.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: 50 bahts

🕐 temps de travail: tous les jours de 8h30 à 17h00

🚶 Comment s'y rendre: Temple Wat Chaiwatthanaram sur une carte sur une carte. Pour vous rendre au temple, vous devez traverser le canal à un poteau un peu au nord du temple et immédiatement après le pont, tourner à gauche.

Temple Wat Phra Na Men (également Wat Phra Na Mane)

Ce complexe de temples associe des temples modernes et des ruines anciennes datant de 1503. Ce qui est bien, les vestiges de l'ancien temple n'ont presque pas été détruits et sont bien conservés dans l'original. Une statue de Bouddha en pierre noire est une attraction particulièrement intéressante dans le temple.

En général, c'est un endroit assez intéressant à visiter et il devrait être inclus dans votre programme d'exploration des attractions de la campagne d'Ayutthaya.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: L’entrée sur le territoire du complexe du temple est gratuite et les frais d’entrée au temple doivent être payés 20 bahts de dons.

🕐 temps de travail: de 8h00 à 17h00

🚶 Comment s'y rendre: Temple Wat Phra Na Men sur la carte. Wat Na Phramain est inscrit sur le panneau et à l'entrée du temple

Temple Wat Phanan Choeng (Wat Phananchoeng Worawihan)

C'est un très vieux temple, et en même temps très bien conservé. Personne ne sait exactement combien de temps il a été construit, mais on sait qu'il a été construit avant qu'Ayutthaya ne devienne la capitale. En dépit de l'âge vénérable, le temple n'a pas l'air vieux et délabré, mais plutôt moderne. De plus, c'est un temple actif.

Le territoire du temple est assez vaste et il existe maintenant plusieurs bâtiments, dont un monastère en activité. Il abrite la plus ancienne statue de Bouddha en bronze d'Ayutthaya (construite en 1325). Vous pouvez la voir dans la salle de prière.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: Vous devez payer 20 bahts pour entrer dans le temple (dans une petite cabine à l'entrée / entrée).

🕐 temps de travail: tous les jours de 8h30 à 17h00

🚶 Comment s'y rendre: Temple Wat Phanan Choeng sur la carte d'Ayutthaya. Vous pouvez accéder au temple depuis la rivière en bateau (lors d’une excursion le long de la rivière) ou en ferry de l’autre côté de la rivière depuis l’île. Par voie terrestre, vous pouvez rejoindre le temple par le pont le long de Rochana Road.

Temple Wat Phu Khao Thong

L'objet principal de cette attraction est un très impressionnant chedi blanc. Il a été construit par ordre du roi Ramesuan en 1387. Sa forme est très inhabituelle en raison de la base carrée sur laquelle le chedi a été construit. Sa hauteur est également impressionnante - 80 mètres. Vous pouvez monter presque à son sommet et profiter d'une belle vue sur Ayutthaya. A proximité se trouve le temple existant et plusieurs ruines moins visibles. Et à quelques centaines de mètres se trouve une statue du roi Naresuan, celui-là même qui a proclamé l'indépendance d'Ayutthaya.

L'endroit est assez intéressant et mérite une visite. Le seul inconvénient est l'éloignement de la ville.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: l'entrée est gratuite

🕐 temps de travail: tous les jours de 8h30 à 16h30

🚶 Comment s'y rendre: position de Wat Phu Khao Thong sur la carte. Le temple est situé un peu à l'écart de la ville, à 3 kilomètres au nord.

Wat yai chai mongkon

Le temple a été construit en 1357 par le roi Ramathibodi comme lieu de méditation pour les moines qui sont revenus après leur voyage au Sri Lanka. Et en 1592, sur ordre du roi Naresuan, une grande pagode fut érigée en l'honneur de la victoire remportée dans le temple sur les Birmans. Plus tard, lors de l'enterrement des Birmans au XIIIe siècle, le temple fut gravement endommagé, mais la pagode resta presque indemne. Contrairement à beaucoup d'autres ruines, ce temple n'a pas été abandonné et il est toujours actif aujourd'hui.

Cet endroit est très intéressant et beau, et juste un must à visiter.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: 20 bahts

🕐 temps de travail: tous les jours de 8h00 à 18h00

Au sud d'Ayutthaya, trois lieux peuvent être qualifiés de parcs d'attractions ou de musées. Il s'agit d'un règlement japonais (règlement japonais), d'un règlement portugais (règlement portugais) et d'un règlement danois (règlement néerlandais). Ils sont dévoués et caractérisent la vie de petites colonies fermées qui existaient dans ces endroits dans le passé.

Bang Pa-In Palace

Le palais de Bang Pa-In n’est en général pas une attraction touristique à Ayutthaya et est situé assez loin de la ville (environ 20 kilomètres). Cependant, la visite du palais est plus pratique à combiner avec un voyage à Ayutthaya ou à y accéder depuis Ayutthaya.

Le palais est également connu comme le palais d'été, car c'était un palais d'été pour les membres de la famille royale.

Il a été construit en 1632, endommagé par les Birmans en 1632 et reconstruit en 1850. Aujourd'hui, il apparaît aux visiteurs sous une forme complètement différente de celle qui a été restaurée en 1850, car il est constamment mis à jour et réparé. Vous ne verrez ni ruines ni ruines ici. C'est maintenant un magnifique palais entouré de verdure et agrémenté de fontaines. Les amoureux de l'Antiquité et de l'histoire n'ont rien à faire ici, mais ceux qui aiment flâner dans les magnifiques jardins, s'asseoir au bord du lac à l'ombre des arbres, explorer les beaux bâtiments dans lesquels vivaient les rois, l'apprécieront ici.

💵 Prix d'entrée / prix du billet: 100 bahts

🕐 temps de travail: tous les jours de 8h30 à 17h00

🚶 Comment s'y rendre: Palais Bang Pa-In sur la carte. Le palais est situé le long du chemin entre Bangkok et Ayutthaya, à environ 60 kilomètres de Bangkok et à 20 km d’Ayutthaya.

De Bangkok, le palais peut être atteint en bus de la gare routière Mochit North. Le bus part toutes les 30 minutes et dure environ 2 heures. Cela coûte environ 50 bahts. Les minivans menant à Ayutthaya au départ du monument de la Victoire, bien que passant par le palais, suivent l’autoroute, à partir de laquelle le palais se trouve à cinq kilomètres.

Vous pouvez vous rendre à Ayutthaya en minibus, qui ne partent pas périodiquement de la gare routière située sur la route de Naresuan.

Le moyen le plus économique de se rendre au palais est le train. En train de la gare de Hualamphong à Bangkok jusqu'à la gare de Bang Pa-In, vous pouvez voyager pour 12 bahts et encore moins d'Ayutthaya. La plupart des 38 trains partant de Bangkok vers le nord s’y arrêtent tous les jours. Depuis la gare de Bang Pa-In, le palais peut être atteint à pied en 15 à 20 minutes ou à 60 bahts en tuk-tuk.

  • Rejoignez notre groupe sur VK, Facebook, OK ou abonnez-vous aux canaux Telegram et Viber
  • Trouvez et réservez des visites en ligne sur Onlinetours.ru ou Travelata.ru
  • ✈ Acheter des billets d'avion sur un moteur de recherche éprouvé - Aviasales.ru
  • 🏨 Réservez un hôtel parmi plus de 1 000 000 offres sur Agoda.com ou Booking.com
  • Obtenir une assurance pour être en sécurité à Sravni.ru ou Cherehapa.ru
  • Louez une voiture chez Rentalcars.com ou autoeurope.ru pour être libre dans vos projets
  • Commandez un transfert de l'aéroport au lieu de vacances sur Kiwitaxi.ru
  • Vérifiez la disponibilité des excursions pour connaître les endroits les plus intéressants sur tripster.ru

Les meilleurs prix pour des vols vers la Thaïlande:

VILLE / DIRECTIONDATE DE DEPARTDATE DE RETOURTROUVER UN BILLET
Bangkok2019-11-032019-11-08 TROUVER 23 23 ₽
Phuket2019-10-302019-11-10 TROUVER 24 846
Krabi2020-08-252020-09-17 TROUVER 27 450
Samui2020-07-062020-07-26 TROUVER 27 790
Chiang Mai2020-06-032020-06-14 TROUVER 29 29
Trat2020-03-072020-03-22 TROUVER 32 967

NashaPlaneta.net utilise des cookies. Les cookies sont de petits fichiers sur votre appareil qui stockent des informations sur les visites précédentes sur le site Web. Si, après avoir lu ce message, vous restez sur notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies. Plus de détails

Suivez les prix bas et nos actualités sur les chaînes VK, Facebook, OK et Telegram

Temples d'Ayutthaya

En Thaïlande, depuis la nuit des temps, une grande importance a été accordée à la religion. Ainsi, à Ayutthaya, de nombreux temples, ou de la laine, ont été construits. Dans la religion bouddhiste, les vata sont des monastères ou des complexes de temples entourés d'un mur ou d'une haute clôture. À l'intérieur de la vata se trouvaient les temples eux-mêmes, leurs dépendances, leurs monuments, leurs bibliothèques, leurs logements pour les moines, leurs hôpitaux et leurs écoles. De nos jours, il existe en Thaïlande plus de 30 000 watts, dont certains équipent des hospices pour personnes en phase terminale ou des centres de désintoxication. L'entrée aux temples existants est gratuite. Les vêtements doivent couvrir vos jambes et vos épaules, et toutes les chaussures sont enlevées avant d'entrer.

Temple Wat Mahathat

Le temple le plus célèbre d’Ayutthaya était aujourd’hui le Wat Mahathat - le monastère royal, déjà sous sa forme ruinée, est devenu célèbre grâce à la statue, ou plutôt à la tête de Bouddha en pierre. Wat Mahathat a été construit dans les années 1370 - 1390. Après la destruction de la ville par les Birmans, le Wat Mahathat est devenu abandonné, les statues brisées sont recouvertes de terre, le territoire du complexe est recouvert d'arbres. L’un des arbres à la racine duquel se trouvait la tête du Bouddha, qui s’était détachée de la statue, s’est répandu à mesure qu’il grandissait et a révélé cette tête au monde. C’est elle qui est devenue l’objet à côté duquel tous les touristes qui viennent à Wat Mahathat essaient de prendre des photos. L'admission est payée.

Wat Phra Si Sunphet

Ce temple est légèrement plus jeune que le complexe Wat Mahathat, il a été construit en 1448. Wat Phra Si Sanphet était destiné aux cérémonies royales et appartenait à la famille dirigeante - les moines ne vivaient pas ici, les étrangers n’avaient pas libre accès au temple. L'objet du culte était une statue de Bouddha de 16 mètres de haut, recouverte d'or.

Au temple, les rois construisirent trois grands blocs pour reposer les cendres de leurs ancêtres sur le trône. Les membres restants de la famille royale après la mort reçurent un petit chedi. Ces chedi s'appellent également des pagodes ou des stupas, et ils sont construits sous la forme d'une cloche ou d'une pyramide. Après la destruction de 1767, la statue de Bouddha, conformément au décret royal, a été transférée de wat Phra Si Sanphet à Bangkok. Au XXe siècle, le temple a été partiellement restauré, ses trois chedi se trouvant sur la plate-forme sont les principales attractions du complexe, accessibles à la visualisation. L'admission est payée.

Wat Lokayasuttharam

Le temple Wat Lokayasutharam est détruit, mais mérite une visite à cause d'une sculpture inhabituelle de Bouddha. Le plus souvent, le Bouddha est représenté assis, et dans ce monastère, le sculpteur a représenté le Bouddha couché, appuyé sur son coude.Les dimensions de la statue sont impressionnantes - sa longueur est de 38 m et sa hauteur de 8 m, elle est donc considérée comme la deuxième plus grande après la statue d'un Bouddha couché de Bangkok. À une statue située à Ayutthaya à l'air libre, les gens portent des fleurs et des bougies. L'entrée est gratuite.

Bang Pain Palace

Les sites touristiques d'Ayutthaya ne sont pas seulement des bâtiments qui font partie du périmètre d'une ville historique. Le palais de Bang Pain est situé en dehors de la ville, à environ 15 km de celle-ci en direction de Bangkok, mais il est inclus dans la liste des lieux qu’il est recommandé de visiter lorsqu’on se rend dans la ville d’Ayutthaya..

Le palais royal d'été Bang Pain a été construit en 1632 pour la récréation de la famille du souverain de Siam. Les Birmans ne l'ont pas épargné, mais il n'y a pas de ruines ici - le palais a commencé à être restauré en 1850 pour Rama V et est toujours en cours de rénovation et de mise à jour. Rama V, le dirigeant du Siam de 1868 à 1910, est considéré comme le plus grand homme politique et réformateur avisé. Il a commencé à introduire des caractéristiques européennes dans la culture siamoise, à abolir l'esclavage, à construire des voies ferrées et à développer les échanges commerciaux avec d'autres pays. Ainsi, le palais de Bang Pain a une apparence européenne et un complexe catholique a même été construit sur son territoire. Les ambassadeurs et les dirigeants des puissances étrangères sont venus ici à l'invitation du roi.

Aujourd'hui, les amateurs de fouilles et de bâtiments anciens se rendent au palais, mais les connaisseurs de fontaines et de parcs enterrés dans la verdure. Sur le territoire adjacent au palais, vous pouvez faire une promenade autour du lac. L'admission est payée.

Au sud d'Ayutthaya, il existe des parcs à thème sur le territoire desquels se trouvaient autrefois des villages. Dans les colonies japonaises fermées vivaient, les Portugais et les Danois. Ces installations muséales sont à l’étude, restaurées et maintenues en bon état grâce aux efforts conjugués des autorités thaïlandaises et des volontaires de ces pays.

Comment se rendre à Ayutthaya

Ancient Ayutthaya est situé à 85 km au nord de la capitale de la Thaïlande, Bangkok. Une petite ville est située sur une île séparée du territoire principal par trois rivières. Une rocade intérieure longe l'île et du nord au sud, une rue divise l'île en deux moitiés. La partie ouest est le parc historique d'Ayutthaya et la partie orientale, une ville moderne avec de nouveaux bâtiments et hôtels.

Les touristes se rendent seuls dans la ville, accompagnés d'un guide individuel ou d'un groupe. Vous pouvez utiliser les moyens de transport suivants: train, taxi, bus, tourisme mini-bar, bus fluviaux. À l'intérieur de l'île, vous pouvez louer un tuk-tuk de 4 à 6 places pour un groupe et pour une inspection personnelle - une moto ou un vélo.

De nombreux sites d’Ayutthaya peuvent être visionnés gratuitement, mais une petite quantité, environ 20 à 50 bahts, et les musées de 100 à 150 bahts devront être payés pour un billet d’entrée aux temples et palais les plus intéressants. Cependant, de l'extérieur, tout peut être photographié gratuitement. En arrivant à Ayutthaya, de nombreux touristes visitent les magasins de souvenirs et le marché local.

Regarde la vidéo: VISITER AYUTTHAYA et ses TEMPLES pour la 1ère FOIS - VLOG VOYAGE THAÏLANDE (Août 2020).

Pin
Send
Share
Send