Voyage

Les plus beaux sites de Jurmala

Pin
Send
Share
Send


Jurmala est la principale station balnéaire de la Lettonie. La ville est née d'un village de pêcheurs et est devenue populaire auprès des touristes ces dernières décennies. Maintenant, son développement est plus rapide que jamais. Le climat de la côte baltique est spécifique, il est donc difficile d'appeler Jurmala une station balnéaire au sens habituel. Cependant, les touristes viennent ici non seulement pendant 2 mois chauds, mais également pendant le reste de l'année. La région est caractérisée par le calme et les visiteurs l'apprécient.

La combinaison des dunes de la zone côtière et des forêts profondes du continent a rendu la nature locale inhabituellement colorée. Les rues piétonnes, y compris Jomas, s'étendent des plages de sable fin. Il n’ya pas beaucoup de vieux bâtiments dans la ville, mais ceux qui existent sont soigneusement surveillés. Des objets modernes apparaissent également, par exemple une tour dans le parc Dzintari, l’une des plateformes d’observation les plus insolites au monde.

Que voir et où aller à Jurmala?

Les endroits les plus intéressants et les plus beaux pour la marche. Photos et une brève description.

1. Les plages de Jurmala

La ville est située sur la mer Baltique. L'eau ne se réchauffe pas ici même pendant la saison de plus de + 20- + 22 ° C. Cependant, les plages de Jurmala sont pleines de touristes. Baigner confortablement pendant environ deux mois par an. Les plages s'étirent sur 32 km. Ils sont recouverts de sable fin et léger. Les plus populaires - Dzintari, Majori, Dubulti et Bulduri sont nommés d'après les districts. La plupart ont le Blue Flag Award pour la propreté et le confort.

2. Salle de concert Dzintari

La salle de concert la plus populaire de la ville et l’une des plus populaires du pays. À cet endroit, des événements ont eu lieu depuis le siècle dernier. Mais un bâtiment à part entière n'était pas là depuis longtemps. La construction de la grande salle a eu lieu en 1962. En 2006, la reconstruction a eu lieu. La scène est devenue cinq niveaux, ce qui a élargi les possibilités de son utilisation. Dans le même temps, plus de 2000 spectateurs peuvent être dans le Dzintari.

3. rue jomas

Une carte de visite et la première association de touristes à Jurmala. Son nom se traduit par "vagues de sable". Peu de temps en 1999, il a été nommé d'après Pouchkine. La rue a été fondée au XIXème siècle et est piétonne. Les points finaux sont la station de Maiori et le globe de Jurmala. Jomas est le lieu de concerts et de festivals. Ici, vous pouvez non seulement faire une promenade, mais aussi vous asseoir dans l'un des nombreux cafés.

4. Parc forestier "Dzintari"

Situé au centre ville. Le territoire pa a quelque chose à faire pour les amateurs de plein air et ceux qui préfèrent les promenades tranquilles. Pour le premier, un skate park, des espaces sportifs ont été créés et en hiver, des pistes de ski. La seconde consiste à marcher le long d'une pinède ou par temps chaud pour se détendre parmi des plantes rares. Le parc possède une plate-forme d'observation unique toute l'année - une tour avec 12 balcons.

5. Tour d'observation du bureau d'architecture ARHIS

L'attraction principale de "Dzintaru Mezaparks". Traditionnellement, il est inclus dans les listes des plates-formes d'observation les plus insolites et les plus intéressantes au monde. La hauteur est d'environ 38 mètres. La structure est construite en métal et en bois. La tour a l'air légère à cause de sa structure "poreuse". Se compose d'escaliers et de 12 balcons. Faits saillants dans la soirée. De chacun d'eux s'ouvre une belle vue sur les environs.

6. Musée de la ville de Jurmala

La composition des expositions est similaire à celle du musée des traditions locales. Cependant, l'accent est mis sur les caractéristiques touristiques de Jurmala. L'exposition raconte le développement de la ville depuis le début du siècle jusqu'à nos jours. Parmi les sections intéressantes, une collection de maillots de bain, de trouvailles, surélevées au fond de la mer, et de cartes postales se démarque. Les guides parlent également des navires de commerce et de guerre qui ont labouré la mer Baltique dans le passé.

7. Inner Light Art Studio

Une galerie d'art insolite est située dans la maison de l'artiste Vitaly Ermolaev. Il y a quelque temps, le maître a breveté une composition de couleurs. À l'aide de sa propre méthode, il crée des images dans le style du light painting. Sous certaines conditions d'éclairage, les toiles deviennent volumineuses et il semble que des détails supplémentaires émergent de la couche supérieure. Cela change complètement le look de l'image.

8. Maison d'Aspasia

Le nom est dérivé du pseudonyme de l'ancienne maîtresse de la maison. Elsa Pliekshan était un poète et un dramaturge. Elle et son mari ont vécu ici jusqu'à sa mort en 1943. Le bâtiment est progressivement tombé en ruine, jusqu'à ce qu'il soit restauré dans les années 90. Rénové non seulement la façade bleue et blanche, mais également restauré l'intérieur. Sous le toit de la maison d'Aspazia, un musée a été organisé - une branche du musée d'art local.

9. Complexe de chalets Kristapa et Augusta Morberg

Un château inhabituel de style gothique est apparu dans la ville dans la première moitié du 19e siècle. Il était construit en bois et recouvert de fer. Sur le territoire du complexe de chalets se trouve un jardin botanique. La collection comprend des plantes rares et exotiques. Les anciens propriétaires ont légué des biens à l'Université de Lettonie. Désormais, l'objet est disponible pour des excursions et est également loué pour des événements, notamment des mariages.

10. Ancien bain E. Racene

La construction de l'établissement de bain a été achevée en 1916. Tout au long de l’année, les bains publics ont accueilli des clients et leur ont proposé un grand choix de bains aux extraits d’herbes et de plantes. Après la guerre, le bâtiment a été confié à la clinique. Dans les années 80, ils ont subi une reconstruction majeure et ont considérablement modifié la conception externe. Plus tard, ils ont essayé de rendre la conception initiale afin de préserver la valeur historique du bâtiment. Les touristes n'ont pas accès à l'intérieur.

11. Eglise luthérienne Dubultienne

Il a été construit de 1907 à 1909. La construction appartient à des représentants typiques du style art nouveau de Riga. Il y a aussi quelques détails du romantisme. En plus des croyants qui assistent régulièrement aux offices, l'église est intéressante pour les touristes. Trois raisons - l'architecture dans son ensemble, dominant la tour de district et les concerts de musique d'orgue. L'église a aussi deux chorales. Leurs représentations sont planifiées plusieurs mois à l'avance.

12. Statue de Lacplesis

Fondée en 1954, ode. Dédié au héros du folklore letton. Lachplesis est appelé un combattant du dragon et est crédité de toutes sortes de prouesses. Son nom se traduit par "déchirure de l'ours". Selon la légende, les habitants de Jurmala voulaient offrir une sculpture à la ville jumelle. Et l'image était à l'origine un personnage complètement différent. Pour des raisons inconnues, le présent n'a pas été accepté et les auteurs du projet ont refait la statue en lui donnant un nouveau sens.

13. Le globe de Jurmala

Apparu sur la rue Jomas au début des années 70 du siècle dernier. Un monument insolite sert de lieu de rencontre. En 2015, il a été sérieusement endommagé lors de travaux de construction de rues. Le globe devait être démantelé. En cours de récupération, des difficultés sont apparues: elles ont été fabriquées selon une méthode qui n’est plus utilisée. Pour cette raison, des modifications ont été apportées à la conception. Déjà en 2016, il est retourné à sa place habituelle.

14. La sculpture "Tortue"

Installé dans la région de Majori à l’entrée de la plage de sable en 1995. La taille de la tortue est impressionnante. Il est entièrement coulé en bronze selon le projet de l'artiste et sculpteur Janis Barda. Les touristes et les habitants aiment être photographiés à côté du monument. Il est durable et n'a pas peur des attaques publiques constantes. Différentes significations sont attribuées à la sculpture. Certains l'associent à la fluidité de la vie à Jurmala.

15. Musée en plein air de Jurmala

Nous travaillons à la mise en œuvre de ce projet depuis les années 70 du siècle dernier. En plein air, un véritable village de pêcheurs a été créé à la mémoire du passé de Jurmala. Les touristes peuvent profiter d'ateliers sur le tricotage de noeuds marins et la réparation de filets. La dégustation de poisson, préparée ici même dans de petits fumoirs, est également traditionnelle. Tous les objets sont authentiques et apportés de différentes régions du pays. L'entrée est gratuite le mardi.

16. parc aquatique Livu

Le plus grand parc aquatique d'Europe du nord. La décoration intérieure du bâtiment de trois étages est décorée dans un style caribéen. Le territoire est divisé en zones: "Paradise Beach", "Le pays du capitaine Kid", "Rainforest", "Shark Attack Zone". Il y a un centre de divertissement toute l'année. Les invités sont offerts environ 40 attractions. Certains ont des restrictions d'âge. Il existe des services supplémentaires, tels que la visite du café.

17. La dune blanche à Lielupe

Un monument naturel inhabituel est situé près de la gare de Priedaine. Caractéristiques de la dune - sa couleur absolument blanche et sa disposition perpendiculaire par rapport à la ligne côtière. Selon les chercheurs, son éducation a pris entre 150 et 200 ans. La cause de la dune est la percée de la rivière Lielupe en 1757. Le canal a été restauré, mais il reste une bande de sable surélevée d'environ 800 mètres de long.

18. La fin du monde à Lielupe

Point de repère naturel à proximité de Jurmala. C'est une zone côtière proche de la baie, accessible par les dunes. On croit que l'eau ici est plus chaude. En outre, la profondeur prend immédiatement de l'ampleur, ce qui distingue nettement la "fin du monde" des autres lieux de baignade. Il n'y a pas de traversée organisée de l'autre côté. Bien que les amateurs trouvent des moyens inhabituels. A proximité se trouve une plage nudiste.

19. Parc Naturel Ragakapa

Le territoire du parc est couvert de dunes et d'une pinède. Les collines sablonneuses s'étendent sur environ un kilomètre. Et l'âge de certains arbres atteint 300 ans. Pour la commodité des touristes, plusieurs sentiers de randonnée ont été créés. Ils ont des traits distinctifs, mais il y a sur chacun d'eux des plateformes d'observation. Les sentiers les plus populaires: “Naturel”, “Pin”, “Légume”, “Sentier des insectes”.

20. Parc national de Kemeri

Créé en 1997. La zone couvre plus de 38 000 hectares, dont environ 2 000 tombent dans le golfe de Riga. Le territoire est divisé en 3 sections. Les gens vivent dans la zone tampon et les deux autres sont gardés et spécialement gardés. Selon la légende, le nom de la région reçu au nom du forestier. Il a vécu au 16ème siècle et a maintenu une maison d'invité. Le parc a une grande diversité d'espèces de la flore et de la faune, il y a des sources minérales et des sentiers pédestres.

Parc forestier Dzintari

Situé dans le centre-ville, près de la mer et de la salle de concert du même nom.

Des pins de 200 ans et des solutions architecturales modernes se marient ici de manière unique.

Pour la commodité des visiteurs, des sentiers en bois ont été aménagés pour relier l’infrastructure.

Sur le territoire sont:

  • 3 terrains de jeux. Labyrinthes, balançoires, trampolines, toboggans ne laisseront pas les jeunes visiteurs indifférents. Le complexe de cordes est particulièrement intéressant, il comprend 5 passages de niveaux de difficulté différents.
  • tour d'observation haute de 33,5 mètres. À différents niveaux, vous trouverez des zones de loisirs où vous pourrez vous détendre et profiter de la vue. La conception de la tour est unique, avec le vent, elle commence à se balancer. Cependant, c'est un bâtiment moderne et complètement sûr. En montant au sommet, on a une vue sur la mer et par beau temps - sur Riga.
  • skatepark
  • piste pour le roller.

En bus n ° 4 et n ° 7, arrêtez-vous Dzintari.

Musée de la maison d'Aspazia

Dans le manoir depuis 1933. la poétesse lettone Aspazija a vécu et a fait de la maison un lieu de rencontre pour les écrivains, les artistes et les poètes.

De nombreuses années après la mort d'Aspazia, le bâtiment a été reconstruit, les meubles et les vêtements de cette époque ont été rassemblés. En 1996, l'ouverture du musée.

Musique calme, peintures et sculptures créent ici une atmosphère particulière.

Les hologrammes de l'ancienne maîtresse et des chats sont difficiles à distinguer des vrais. Les enfants apprécieront tout particulièrement la table interactive avec une nappe «magique» proposant 5 types de jeux.

Par les bus n ° 3, 4, 5 et 7 jusqu'à l'arrêt "Dubulti".

L'entrée est gratuite, pour les groupes de plus de 15 personnes, des visites guidées d'une valeur de 2,8 euros sont proposées.

Sculpture de tortue

Un monument plutôt jeune, mais déjà aimé de beaucoup,. En 1995, une tortue de bronze géante a été créée par le célèbre sculpteur Janis Barda. Pourquoi cet animal particulier est devenu un symbole de Jurmala est encore débattu.

Selon une version, la tortue est un type de sagesse et de longévité. De l'autre - affiche le tempérament lent des États baltes.

Prendre des photos sur le fond d'un animal en bronze est une tradition préférée des résidents et des visiteurs de la ville. Les enfants avec un plaisir particulier grimpent sur le cou et le dos de la tortue.

Depuis la gare de Maiori, dirigez-vous vers la mer le long de la rue Atra. La sculpture est devant le Baltic Beach Hotel.

Endroits intéressants de Jurmala

Le site contient les sites touristiques de Jurmala - photos, descriptions et conseils de voyage. La liste est basée sur des guides populaires et est présentée par type, nom et classement. Vous trouverez ici les réponses aux questions suivantes: que voir à Jurmala, où aller et où sont les lieux populaires et intéressants de Jurmala.

Jurmala est la plus grande ville de la Baltique. Il est situé sur les rives du golfe de Riga, occupant près de 30 kilomètres de la côte. Jurmala comprend 15 villages voisins, les plus célèbres étant Majori, Dubulti et Bulduri. Jurmala est un lieu de villégiature unique, qui comprend plusieurs zones - la côte de la mer pour les vacances à la plage, une zone forestière pour les randonnées à pied et à vélo, ainsi que la partie historique de la ville avec les principaux sites culturels et attractions.

Les larges plages de Jurmala ne diffèrent que par la couleur du sable de quartz - à certains endroits, il est doré, à certains endroits, il est complètement blanc. La douceur du climat et les conditions environnementales spéciales sont très populaires parmi les touristes qui souhaitent combiner des vacances à la plage avec des vacances de bien-être. Les meilleurs sanatoriums de la région sont Jaunkameri et Kemeri, qui utilisent de l'eau minérale et de la boue thérapeutique. Saturé en esters d'iode et de conifères, l'air marin a un effet bénéfique sur le système respiratoire.

Jurmala regorge d'attractions et de lieux intéressants dont la visite diversifie le reste. Il s’agit du parc naturel national de Kemerovo, qui regroupe presque toute la flore de la région, du parc Ragakapa, de la région de Lielupe dans laquelle se trouvent les parcs aquatiques Aqualandia et Nemo.

Jelgava est une petite ville de Lettonie située au bord de la rivière Lielupe. Elle était autrefois la capitale de la Courlande et de nombreux monuments historiques du 16-18ème siècle y sont encore préservés. Dans le même temps, l'empire russe a eu une forte influence sur le développement de la ville. Lorsque la Courland a été annexée à la Russie, le château de Mitava a été construit dans la ville - la résidence du gouverneur et de l’Académie Petrina - le premier établissement d’enseignement supérieur en Lettonie. L'académie, conçue par l'architecte danois Severin Jensen, abritait l'observatoire, qui abrite aujourd'hui le musée de la ville.

La tour de la Sainte-Trinité, récemment restaurée, compte parmi les principales attractions à noter. Sur ses neuf étages, il y a un restaurant français d'élite, plusieurs expositions du musée des traditions locales, et tout en haut, une plate-forme d'observation en verre offrant la meilleure vue sur la ville.

Jelgava a de nombreux musées. Parmi les sites touristiques les plus populaires, il convient de mentionner le musée d'histoire et d'art de Jelgava, nommé d'après G. Elias, le musée situé dans le palais de Jelgava et le musée du mémorial Adolf Alunan. Parmi les églises anciennes des 17 et 18ème siècles, l'église luthérienne Sainte-Anne, la cathédrale orthodoxe des Saints Siméon et Ann et l'église orthodoxe de l'Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie ont été conservées.

Et quels sites de Jurmala avez-vous aimé? A côté de la zone photo, il y a des icônes en cliquant sur lesquelles vous pouvez évaluer tel ou tel endroit.

Dzintari est le quartier le plus cher et le plus luxueux de Jurmala. Le nom traduit du letton signifie "Yantari". Au début du 18ème siècle, c'était un lieu de villégiature préféré des aristocrates russes. Ils ont acheté des parcelles et de petites maisons familiales ici, qui sont devenues la première fourche de banlieue sur la côte. Certaines de ces maisons de style classique avec des détails sur l'architecture du romantisme national ont été préservées sur l'avenue Dzintaru.

Après la construction de la salle de concert Dzintari, cette zone est devenue encore plus populaire.Au cours de festivals musicaux et humoristiques, touristes et célébrités envahissent la ville, louant souvent des villas et des hôtels particuliers dans la région de Dzintari. Les sanatoriums et les maisons de repos, qui sont toujours considérés comme les plus prestigieux de Lettonie, commencent à être construits sur la côte après la Seconde Guerre mondiale.

En mode photo, vous ne pouvez visualiser les sites à Jurmala que par des photos.

Lielupe est la région de Jurmala située dans la courbe entre le golfe de Riga et l'endroit où la rivière Lielupe s'y jette. C’est l’un des premiers domaines dans lequel le développement des pays a commencé. Au XXe siècle, il s'appelait Bully sous le nom du plus grand domaine situé ici. Depuis 15 ans, le développement privé a complètement capturé le parc forestier de pins situé ici. Après la Seconde Guerre mondiale, la ferme collective de pêche d’Uzvar, toujours en activité, a été construite sur le territoire de Lielupe. Près d'un petit village de pêcheurs, un grand port de pêche s'est formé au fil du temps.

Aujourd'hui, Lielupe est considérée comme l'un des quartiers les plus prestigieux dans lesquels vivent de nombreux représentants de l'élite lettone. Il existe plusieurs complexes sportifs, un club de yacht prestigieux et plusieurs courts de tennis. Il accueille souvent des compétitions européennes et internationales.

Salle de concert Dzintari

La salle de concert Dzintari est la principale salle de concert en Lettonie. Tous les festivals et les événements culturels les plus bruyants ont lieu ici. La saison à Dzintari commence à la fin mai et se termine à la fin septembre. La salle de concert Dzintari est un espace ouvert avec un toit, mais sans murs dans l'auditorium. Construit en 1962, conçu par l'architecte Modris Gelzis, il peut accueillir environ 2 000 personnes.

En 2006, la salle de concert a été rénovée. Il a changé les intérieurs de la scène principale, installé de nouveaux équipements modernes et de nouveaux sièges dans l'auditorium. La scène elle-même comporte cinq niveaux pour les concerts symphoniques, choraux et jazz. La petite salle est en bois. Il possède un portique stylisé avec des colonnes allongées. Les façades et l'intérieur sont décorés dans le style du romantisme national avec plusieurs bas-reliefs de Ansis Cirulis.

La salle de concert Dzintari accueille le festival de musique annuel KVN «The Voting KiViN» qui dure trois jours, le festival annuel d'humour Jurmala et le concours annuel de musique international New Wave.

Eglise luthérienne Sainte-Anne

L'église luthérienne Sainte-Anne est située à Jelgava, dans la rue Liela. La construction de l'église remonte à 1567, mais au cours des deux siècles suivants, elle fut complètement reconstruite à plusieurs reprises, d'abord dans un arbre, puis dans la pierre. Malgré cela, l'église Sainte-Anne est le plus ancien bâtiment de la ville, qui a survécu jusqu'à ce jour. C'est le premier temple luthérien construit en Lettonie. Par conséquent, non seulement sa valeur culturelle, mais aussi sa valeur historique sont considérables. Après la Seconde Guerre mondiale, le temple a survécu à plusieurs reconstructions à grande échelle. En particulier, un nouveau corps est sorti de France. Aujourd'hui, le temple accueille régulièrement des concerts de musique classique et sacrée, dans lesquels se produisent des artistes de haut niveau lettons et étrangers.

Kemeri fait partie de Jurmala, où sont situées toutes les stations de boue climatiques et balnéaires de la région. Jusqu'en 1959, c'était une ville indépendante et indépendante, située à 40 kilomètres de Riga. Cette zone de la côte est complètement entourée de pins, protégeant la côte du vent. La forêt de pins se déplace progressivement dans un parc forestier et plusieurs places. Sur le site de sortie des eaux sulfuriques sur le domaine du forestier A. Kemer, plusieurs sanatoriums traitent les organes du système musculo-squelettique, de la respiration, de la digestion et de la peau.

Actuellement, la plupart des hôpitaux sont soit abandonnés, soit non utilisés aux fins prévues. Le bâtiment le plus grandiose du sanatorium "White Palace" ou comme on l'appelle également "White Ship" au cours des dernières années est en cours de reconstruction. Une fois terminés, ils reprendront les programmes de traitement et de bien-être utilisant les eaux minérales et la boue locales.

Êtes-vous curieux de savoir si vous connaissez bien les sites touristiques de Jurmala?

Dubulti est la région de Jurmala dans laquelle seule une étroite bande de terre de 320 mètres de large sépare la rivière Lielupe de la mer. Le quartier tire son nom de la taverne des Dubultes de Lettonie, située ici au 15ème siècle. Les premiers résidents d'été de cette région appartenaient à la compagnie militaire de 1812. Le plus célèbre d'entre eux était le maréchal Barclay de Tolly, qui possédait sa propre villa à Dubulti.

Aujourd'hui, dans cette région, il y a de nombreux monuments architecturaux datant du 19 au 20ème siècle. Parmi ceux-ci, le plus intéressant est l'avenue Siegfried Meyerowitz. C'est la station balnéaire de Marienbad, fonctionnant depuis 1870. Près de l'édifice, une ancienne porte avec une clôture en pierre, construite un peu plus tard, a été conservée. A proximité se trouve le bâtiment du gymnase de F. Schmitchen et L. Berzin, construit en 1909 selon le projet de l'architecte Eugen Laube. Sur la rue Baznicas, un immeuble résidentiel en bois classique, construit au début du siècle dernier dans le style éclectique caractéristique des premiers dachas de Jurmala, a été préservé. En même temps, le bâtiment a l'air plutôt chaotique: une loggia, un porche, une mezzanine, un toit à deux versants et une tour polygonale sont situés de manière asymétrique. La seule église luthérienne de Dubulti est située rue Baznicas dans le bâtiment 13. Son architecte était Wilhelm Boxlough, qui se distinguait par des détails de style Art nouveau dans le romantisme national classique.

Les attractions les plus populaires de Jurmala avec des descriptions et des photos pour tous les goûts. Choisissez les meilleurs endroits pour visiter les lieux célèbres de Jurmala sur notre site web.

Histoire de Jurmala

Les villages de pêcheurs sur le territoire de la Jurmala moderne existaient à la préhistoire. Le premier certificat de règlement écrit remonte à la première moitié du XIIIe siècle. Jurmala n’a commencé à se former qu’au XVIIIe siècle, après avoir rejoint l’empire russe. Les riches habitants, les aristocrates et les propriétaires terriens ont rapidement pris l'habitude de partir en vacances sur la côte de Riga. Au début, les invités ont reçu des tavernes et des cabanes de pêche, mais la construction de manoirs et de sanatoriums a rapidement commencé. Au début du 19ème siècle, des liaisons de transport régulières ont été établies vers Jurmala. Peu à peu, le littoral de Riga est devenu un lieu de villégiature préféré et des invités de toutes les provinces russes se sont réunis ici. Comme la plupart des gens riches sont venus dans la station, l’ouverture de bains spéciaux, puis d’hôpitaux, n’a pas tardé. Maintenant, la station balnéaire de Jurmala reste un endroit idéal pour le bien-être et des vacances reposantes et relaxantes sur la côte.

Musée en plein air ou le village letton des pêcheurs

En visitant le musée ethnique, les touristes auront une idée de la vie des indigènes de Jurmala. Voici une riche collection d'articles ménagers, commençant par les bateaux et les filets, et se terminant par les ancres et les ustensiles ménagers. Les visiteurs du musée pourront se promener devant les maisons, entrer à l'intérieur, regarder dans le fumoir ou la grange, visiter le pavillon de bain et enfin goûter au plat de poisson cuit.

La maison-musée de la poétesse d'Aspazia

Ce domaine poétique présente un intérêt non seulement en tant que résidence d'été de la célèbre poétesse lettone Elsa Rosenberg, mais également en tant que bâtiment historique construit sous la forme d'un petit château en bois. La façade du chalet est décorée de sculptures à motifs, d'une galerie à colonnes et même d'une tourelle. À l'intérieur se trouvent les effets personnels de la poétesse, ainsi que des meubles et objets ménagers du XIXe siècle.

Maison de conte de fées

Un parc unique avec un domaine ethnique, qui a reçu le nom romantique de "Ondine". Les visiteurs du parc pourront se promener le long des sentiers, faire une pause dans la ville animée et admirer les sculptures du domaine et les sculptures qui ornent les sentiers. Vous pourrez également y rencontrer des personnes intéressantes. Des artistes, des artistes et des poètes de toute la station aiment flâner sur ce fabuleux territoire en quête d'inspiration.

Salle d'exposition de voitures rétro

Près de la salle de concert Dzintari, célèbre dans tout le pays, se trouve une salle où une collection de voitures rétro est collectée. Parmi les expositions lumineuses et élégantes, vous pouvez trouver des modèles vraiment exclusifs, par exemple une limousine du début du XXe siècle. Il existe également une petite collection de voitures anciennes et de motos.

En plus des attractions touristiques, divers autres divertissements, événements et concerts ont lieu chaque année à Jurmala. Par exemple, en août, vous pourrez participer à un défilé de vieilles voitures, passer du temps dans un immense parc aquatique, vous ressourcer avec un peu de sports extrêmes lorsque vous visiterez le musée de la prison ou visiter un musée inhabituel de peintures lumineuses nommées d'après Ermolaev. La salle de concert Dzintari accueille régulièrement des concerts de jazz, d'opéra et de musique moderne, auxquels tout le monde peut assister. N'oubliez pas et prenez une photo avec le principal monument touristique, symbole de la station, une énorme tortue réalisée par le sculpteur Janis Bard. Et pas très loin, vous pouvez prendre une autre photo ou prendre rendez-vous avec le globe letton. Le monument mondial de Jurmala est le plus grand du pays et le soir, il s’illumine, ce qui montre clairement toutes les capitales du monde.

Comment arriver à Jurmala

Lors de la planification d'un voyage à Jurmala, le voyageur doit prévoir à l'avance le moyen de transport le plus pratique et le plus rapide pour se rendre au complexe. Par exemple, de nombreux touristes de Moscou, Minsk, Saint-Pétersbourg se rendent en train jusqu'à Riga, puis en bus, en minibus ou en train jusqu'au complexe. À Jurmala, il y a une gare centrale, Majori, sur laquelle arrivent les trains intérieurs. Il faut seulement noter qu’il n’ya pas d’arrêt de ce type à Jurmala. Les touristes devraient donc vérifier à la billetterie où se procurer un billet. Jurmala resort correspond à des arrêts de train tels que Tukums, Sloka et Dubulti en fonction de la région. Si vous ne le demandez à personne, vous pourrez prendre un billet pour la gare centrale de Jurmala Majori, d'où vous pourrez facilement rejoindre votre hôtel en taxi ou par les transports en commun.

Une autre option consiste à utiliser un avion. De la Russie à Jurmala peut être atteint en 1-2 heures, selon le vol et la compagnie aérienne. Bien sûr, voyager en avion coûtera plus cher qu'en train, mais vous pouvez prendre un billet d'avion plus économique avec les transferts.

Vous pouvez vous rendre à Jurmala et à un bus touristique. Un tel véhicule est le moins cher, mais vous devez être prêt à rester assis pendant plus de 12 heures. Mais les services de bus fonctionnent régulièrement presque tous les jours, il n'est donc pas nécessaire de réserver des billets à l'avance, il y a toujours une place.

Il est très pratique de se rendre à votre hôtel à Jurmala depuis l’aéroport ou depuis la gare de Riga en commandant un transfert individuel sur notre site Web. Un voyage de l'aéroport de Riga à l'hôtel Jurmala, par exemple, vous coûtera 30 euros.

Regarde la vidéo: Lettonie beaux paysages - hôtels hébergement voyage voile (Août 2020).

Pin
Send
Share
Send