Voyage

Vues de Yalta

Pin
Send
Share
Send


Yalta est considérée comme la capitale reconnue de la Crimée. La ville est située sur la rive sud - le lieu le plus pittoresque de la péninsule. Ici, le plus grand nombre de jours ensoleillés par an, les plus beaux paysages naturels et l’air le plus apaisant de toute la côte.

Big Yalta a le charme unique d'une noble époque du XIXe siècle. De tous côtés, il est entouré de palais, le long de la promenade, des manoirs classiques avec des colonnes alignées, les rues de la ville sont ensevelies dans l'arôme unique de conifères des avenues de cyprès.

À l'époque soviétique, Yalta était la station balnéaire la plus prestigieuse de la Crimée et la ville est en train de reconquérir ce titre avec confiance. Le touriste attend des plages confortables et des promenades animées, des vérandas d'été romantiques et des hôtels modernes et confortables.

Que voir et où aller à Yalta?

Les endroits les plus intéressants et les plus beaux pour la marche. Photos et une brève description.

1. Nid d'hirondelle

Un château «chevalier» stylisé au bord du rocher Aurora. C'est un symbole de longue date de la Crimée, sa carte publicitaire et sa carte de visite. Le nid d'hirondelle a été construit par ordre du baron von Stegel au début du XXe siècle. Il voulait que sa nouvelle maison ressemble à des châteaux allemands. Mais les événements de la Révolution de 1917, ainsi que le tremblement de terre de 1927, ont joué leur rôle: le château a longtemps été utilisé à d’autres fins, puis abandonné. En 2015, le bâtiment a reçu le statut de monument fédéral.

2. Palais Livadia

Le palais de marbre blanc du début du XXe siècle, qui servit de résidence d'été à la famille royale. Le bâtiment est entouré d'un parc paysager, d'où commence le célèbre sentier royal. La résidence impériale était située ici au milieu du XIXe siècle, mais la construction du palais Livadia est apparue après le voyage de Nicolas II en Italie. Le roi, inspiré par les villas italiennes, souhaitait avoir quelque chose de similaire dans son pays d'origine.

3. Palais Dulber

Le magnifique complexe de palais de style mauresque, en parfaite harmonie avec les environs. «Dulber» en traduction arabe signifie «beau». Le palais appartenait au grand-duc Peter Romanov. Il a été construit par l'architecte N. Krasnov, qui a également travaillé sur le palais de Livadia et sur le projet de restauration du palais de Bakhchisarai. Après la révolution, Dulber fut utilisé comme prison pour les membres de la famille royale.

4. Palais (chalet) Kichkine

L'ancien domaine de Velikov, le prince Dmitry Romanov, petit-fils de l'empereur Nicolas I. Le bâtiment a été construit selon les plans des frères Tarasov (l'un des frères était alors considéré comme l'architecte de Yalta). En tant que domaine privé, Kichkine n’a duré que quelques années. Après 1917, toute la région a été nationalisée par les bolcheviks. À l'époque soviétique, le sanatorium était situé sur le territoire du palais.

5. Gaspra Palace

L'un des plus beaux palais de la côte sud de la Crimée, construit dans le style du romantisme européen avec des éléments gothiques. Jusqu'à la seconde moitié du XIXe siècle, ces terres faisant partie du domaine appartenaient à la famille princière de Golitsyn, puis à la comtesse Sofya Panina. Elle s'est étroitement engagée dans la restructuration et l'expansion du palais. Après restauration, la propriété a été louée comme résidence d'été.

6. Palais Massandra

Le palais dans le style français de l'ère de Louis XIII, à l'origine détenu par le comte Vorontsov. Mais le maréchal n'a jamais vécu jusqu'à la fin de la construction. Le bâtiment resta inachevé jusqu'au moment où l'empereur Alexandre III y prêta attention. Par la volonté du souverain, le palais a été achevé conformément au plan original avec de petites additions faites par l'architecte M. Messmacher.

7. Palais Ioussoupov

Résidence de Crimée du Prince F. Yusupov. Le bâtiment a été construit au début du XXème siècle. Après la nationalisation de la propriété des familles aristocratiques dans les années 20. cet endroit est devenu tout à fait fermé - l'officier en chef de la sécurité, Felix Dzerzhinsky, et d'autres représentants de l'élite dirigeante de l'URSS se reposaient ici. L'Union s'est effondrée, le palais a été repris par l'administration présidentielle ukrainienne et, après mars 2014, par l'administration du président russe.

8. Palais Vorontsov

Situé près du village d'Alupka, au pied du sommet d'Aï-Petri. Le palais servit de résidence principale au gouverneur général du comte M. Vorontsov. Le projet a été développé par l'architecte anglais Blor, qui a participé à la construction du palais de Buckingham à Londres. Blor n'a jamais été en Crimée et a travaillé sur le plan à distance, mais sa création s'est très bien intégrée au paysage criméen.

9. Cathédrale Alexandre Nevski

La principale église orthodoxe de Yalta, l'une des principales attractions de la ville. Il a ouvert ses portes au début du XXe siècle et est devenu une véritable décoration de la capitale estivale de l’empire russe (la soi-disant Yalta à cette époque). La cathédrale porte le nom du prince Alexandre Nevski et est dédiée à la mémoire de l'empereur assassiné Alexandre III. L'intérieur du temple est peint dans le style byzantin, la façade extérieure est faite dans le style traditionnel du temple "Moscou" des XVII-XVIII siècles.

10. Église de Foros

Le temple, situé au bord de la falaise de Red Rock, près du village de Foros. Il a été construit en l'honneur du sauvetage miraculeux d'Alexandre III et de sa famille lors de l'accident de train. Après l’arrivée au pouvoir des bolcheviks, l’église a été fermée et tous les biens plus ou moins précieux ont été confisqués. Jusqu'en 1969, un restaurant travaillait sur le territoire. Au cours des 30 années suivantes, le bâtiment était vide et détruit. En 1992, le gouvernement ukrainien a entrepris de le restaurer.

11. église arménienne

Le temple de l'église arménienne du début du XXe siècle, construit selon le projet de G. Ter-Mikelyan aux dépens du magnat P. Ter-Ghukasyan. Il a réussi à éviter les troubles de l'époque post-révolutionnaire, mais la façade a quand même été endommagée pendant la Seconde Guerre mondiale, 1941-1945. Malgré le fait que les temples ont continué à s'effondrer et à se fermer dans tout le pays, une reconstruction complète a été réalisée ici. Le temple a été reconstruit en 1988.

12. Roffe Baths

Un monument historique du XIXème siècle sur le quai de Yalta. Auparavant, l'hôtel "France" était situé ici et les bains en faisaient partie. Les visiteurs réguliers aux bains étaient A. Tchekhov, I. Bunin, F. Chaliapin. Devant le bâtiment se trouve le groupe de sculptures Tchekhov et La Dame au chien, 2004. Le monument moderne dédié à l'écrivain s'intègre très harmonieusement dans l'ensemble du quai de Yalta.

13. Maison-musée Tchekhov

A.Pkh Chekhov vit à Yalta depuis 1898. Il a acquis une parcelle de terrain et, littéralement, en un an, une maison a été construite pour l'écrivain, qui s'appelait "White". Ici, il a créé plusieurs de ses œuvres célèbres. Parmi eux - "Cherry Orchard", "Trois soeurs", "Dame avec un chien". Après la mort de l'écrivain, la maison a été presque immédiatement ouverte aux visites. En 1927, le bâtiment fut gravement endommagé par un tremblement de terre.

14. Musée "Glade of Tales"

Le musée où vivent les personnages de dessins animés et de contes de fées. La partie principale de l'exposition a été créée dans les années 70-80. les années XX siècle, cependant, il y a des personnages modernes. Le territoire est divisé en plusieurs zones: contes de fées de Russie et d'Ukraine, clairière de Pouchkine, contes de fées d'Europe et d'Amérique, forêt de contes de fées, peuplement slave. Il est préférable de venir dans cet endroit avec des enfants - les petits touristes seront ravis de leurs personnages préférés.

15. Zoo de Yalta "Conte de fées"

Zoo privé fondé dans les années 90. XX siècle. Malgré son jeune âge, il est très populaire auprès des clients de la Crimée et de ses habitants. Ici vivent des ours, des lions, des tigres et des léopards, des panthères, des chameaux, des autruches, des paons et d’autres espèces animales. Les chèvres domestiques, les moutons, les cochons nains et les poneys vivent dans une zone séparée appelée «Grandma’s Yard».

16. Aquarium de crocodile de Yalta

L'endroit où la plus grande population de crocodiles de Russie et d'Ukraine est conservée. Crocodilearium est né du fait qu’en 2009, plusieurs dizaines de crocodiles du Nil sont nés dans le zoo d’Alushta et qu’il n’y avait nulle part où les mettre. L'idée est alors venue de créer un zoo séparé pour eux. Plusieurs types de crocodiles vivent dans le crocodilyarium de Yalta: crocodiles africains, cubains et du Pacifique, ainsi que des caïmans au visage lisse.

17. La cave "Massandra"

L'entreprise a été fondée à la fin du XIXe siècle par le prince Lev Golitsyn, qui est resté dans l'histoire en tant que principal vigneron de Crimée. Massandra fut le premier établissement vinicole russe. Plusieurs centaines de milliers de bouteilles sont stockées dans ses caves. La cave a ses propres vignobles et trois usines qui produisent des variétés de boisson de raisin de haute qualité. Sous la marque «Massandra», on produit des vins de dessert, semi-doux et forts.

18. Mont Aï-Petri

Pendant le règne des Grecs en Crimée au sommet d'Aï-Petri se trouvait le monastère de Saint-Pierre. De là, le nom de la montagne. Aï-Petri est la montagne la plus pittoresque et la plus visitée de la Crimée: un téléphérique d'environ 3 km mène au sommet du village de Miskhor. Il a été lancé en 1988. Un trajet en téléphérique est une attraction touristique populaire. En haute saison, de longues files de personnes souhaitant escalader Aï-Petri s'alignent à l'entrée.

19. Téléphérique "Yalta - Gorka"

L'ancien téléphérique de Yalta d'une longueur d'environ 600 mètres. Le chemin le long ne prend pas plus de 12 minutes. Depuis les cabines de ce téléphérique, vous pouvez regarder Yalta d'en haut. Au terminal se trouve un pont d'observation et un café. Le chemin passe entre les rues étroites de la ville. Il semble donc que certaines fenêtres soient accessibles manuellement. Le téléphérique "Yalta-Gorka" est en service depuis plusieurs décennies.

20. Seaside Park eux. Gagarina

Le parc paysager du milieu du XXème siècle. Il occupe un territoire très pittoresque sur les pentes côtières de Yalta. Le parc abrite des hôtels, des sanatoriums anciens et existants, une station thermale. La diversité naturelle du parc est d'environ 100 espèces d'arbres et d'arbustes. Ici, vous pourrez vous promener parmi les allées de cyprès et les pinèdes. Sur les pelouses du parc, des roses odorantes fleurissent jusqu'au premier froid de l'hiver.

21. remblai de Yalta

Territoire côtier équipé d'une longueur d'environ 1000 mètres. Il y a des restaurants, des vérandas d'été, des magasins, des attractions, des bateaux de plaisance sur l'embarcadère. Comme dans toute ville du sud, le remblai est le centre et le noyau de la vie de station balnéaire. En été, la circulation ne s’arrête pas là, même pour une minute. Les touristes se promènent, la musique du café, les guides touristiques annoncent leurs services et invitent les clients à faire une excursion en bateau.

22. Jardin botanique Nikitinsky

Le jardin a été fondé au début du 19ème siècle et est l’un des plus anciens centres de recherche sur la flore en Russie. Une riche réserve de gènes de plantes est stockée et reproduite ici - plusieurs milliers d’espèces d’arbres fruitiers, d’arbustes ornementaux, d’herbes, de fleurs. Cette diversité a été préservée grâce au travail minutieux des scientifiques du Jardin botanique Nikitinsky pendant deux siècles.

23. Le sentier royal (solaire)

Un sentier de randonnée de 6,7 km qui relie le palais de Livadia au cap Ai-Todor, dans le village de Gaspra. C'est un large sentier longeant la côte rocheuse parmi les pinèdes. Il y a plusieurs plates-formes d'observation sur le sentier avec une vue magnifique sur la mer Noire. La voie royale a été aménagée au tout début du 20ème siècle. La famille impériale l'utilisait pour les promenades. Nicolas II s’y rendait souvent pour réfléchir au sort de la Russie.

24. cascade de Wuchang-Su

Du tatar de Crimée, "Uchan-Su" est traduit par "eau volante". La cascade est située à proximité de Yalta. La hauteur des jets d'eau est d'environ 100 mètres. Wuchang-Su est un courant d'eau assez puissant qui tue avec une force telle que l'on peut l'entendre à des centaines de mètres autour de lui. Tous les autres sons sont noyés dans le tumulte des rapides. Au printemps, après la fonte des neiges ou après de fortes pluies, la cascade gagne en résistance.

25. phare de Yalta

Le phare a été construit au XIXe siècle sur l'emplacement de l'ancienne tour de signalisation. La construction a toujours joué un rôle important dans le transport maritime, car il s’agissait d’une ligne directrice pour les navires. Le phare rencontre toujours les navires munis de feux de signalisation, les empêchant de se heurter les uns aux autres ou de se percer dans les rebords en béton du remblai. De nos jours, la tour du phare est classée monument historique.

Regarde la vidéo: Les Républiques populaires (Septembre 2020).

Pin
Send
Share
Send