Voyage

Sites populaires de la Mongolie

Pin
Send
Share
Send


Avec la taille de l’Alaska, la Mongolie est un pays immense et peu peuplé, doté d’une riche culture ancienne. La Mongolie est principalement connue dans le monde entier comme le berceau de Gengis Khan, chef des tribus mongoles qui ont impitoyablement et rapidement construit un grand empire asiatique au XIIIe siècle. La capitale de la Mongolie, Oulan-Bator, a beaucoup changé depuis Gengis Khan, mais la campagne demeure peuplée de bergers nomades qui montent des chameaux et des chevaux et vivent dans des yourtes en feutre.

La Mongolie est un endroit spécial qui intéressera avant tout les passionnés d'aventure et de plein air: vastes paysages désertiques, sommets enneigés, gorges sans fond et lacs scintillants, maisons nomades, temples bouddhistes, ruines mystérieuses.

3. Karakoram

Karakoram, ancienne capitale de l'empire mongol, créée par Gengis Khan au 12ème siècle. Karakorum est situé dans la partie centrale de la Mongolie, près de l'ancienne route de la soie, à 400 km de la ville moderne d'Oulan Bator. Maintenant, il reste peu de cette ville légendaire, mais pour les résidents locaux, cet endroit est considéré comme un saint. Pendant les khans d'Ugedey, Guyuk et Munke, les souverains des pays voisins et lointains, y compris des princes russes, se sont rendus à Karakorum en signe d'humilité et de vénération. Sous le règne de Khubilai en 1260, la capitale de l'empire fut d'abord transférée dans la ville de Kaiping (Shandu) fondée par lui, puis à Beijing en 1264.

4. Amarbayasgalant

Amarbayasgalant ou le monastère de joie sereine est l'un des trois plus grands monastères bouddhistes de Mongolie et l'un des monastères les plus intéressants à visiter, construit en 1727 - 1736 dans une oasis riche en cerises mongoles et divers sites archéologiques. L'architecture du monastère est dominée par le style chinois, avec des éléments d'architecture tibétaine. Des visites guidées du monastère d'Amarbayasgalant commencent à Oulan-Bator, situé à 360 km au sud.

5. Parc national Bogd Khan

Le parc national Bogdo Khan, vieux de 300 ans, est situé à 50 kilomètres au sud d'Oulan-Bator. Plus de 300 espèces de plantes y poussent, ce qui est important pour la Mongolie avec son climat. Vous y trouverez également des montagnes sacrées avec des peintures rupestres représentant des animaux sauvages, des oiseaux et des cerfs. Un monastère du XVIIIe siècle situé dans le parc offre une vue magnifique sur la vallée avec ses ruisseaux, ses pinèdes et ses rochers de granit. Le parc est idéal pour la randonnée et l'équitation.

6. Musée national d'histoire mongole

Le Musée national est situé au centre d'Oulan-Bator, le Musée national d'histoire mongole renferme un grand nombre de valeurs historiques associées au règne de Gengis Khan, ainsi qu'à l'histoire ultérieure du pays. Le musée est conçu pour illustrer les progrès et le développement de la Mongolie à partir du troisième siècle avant JC à travers la pierre et le bronze jusqu'à l'état moderne.

7. cascade de Hurkri (Orkhon Khurkhree)

La cascade est une destination touristique populaire en Mongolie. Les eaux qui découlent des rivières Orkhon forment cette cascade. Après de fortes pluies, c'est l'une des meilleures attractions de la Mongolie. Ici, l'eau tombe en cascade d'une hauteur de 35 mètres. La cascade est située dans les contreforts orientaux du Hangai, en Mongolie centrale.

8. Monastère de Zuu (monastère d'Erdene Zuu)

Le temple Zuu est le plus ancien monastère bouddhiste de Mongolie, situé dans la partie centrale de la Mongolie. Ce monastère a été construit sur le site des ruines de la capitale de l'empire mongol en 1586. Le temple contient 108 stupas, de forme ronde, ce sont des monuments spirituels qui représentent le corps et l'esprit du Bouddha. Dans les murs du monastère se trouvent trois temples montrant les trois étapes de la vie du Bouddha.

9. Hot Cliffs (Les falaises enflammées)

Falaises chaudes, également connu sous le nom Bayanzag , fait partie du désert de Gobi. Les falaises chaudes sont célèbres pour le fait que c’est là que le paléontologue américain Roy Chapman Andrews a découvert les œufs de dinosaures en 1920. Le nom de la roche était dû à sa couleur rouge, particulièrement impressionnante au coucher du soleil. Les falaises chaudes sont l’une des principales attractions de la Mongolie et la principale destination touristique du pays.

10. Vallée de l'Orkhon

La vallée de l'Orkhon, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, a été honorée par les riches découvertes archéologiques des cultures nomades qui ont habité ces lieux. La vallée de l'Orkhon est située dans la partie centrale de la Mongolie, à environ 360 km au sud-ouest d'Oulan-Bator.

11. Arkhangai (Arkhangai)

L'un des rares monastères bouddhistes survivants du pays. Le premier temple a été construit ici en 1586, en 1679 étendu à 5 temples. Il y a maintenant environ 70 moines qui vivent dans les murs du monastère et qui abrite un musée d'ethnographie et d'œuvres d'art.

12. Burkhan Khaldun

Burkhan Khaldun - La montagne la plus sacrée de Mongolie, la première montagne déclarée sacrée par Gengis Khan lui-même. L'un des centres sacrés dans l'image du monde des Mongols médiévaux. On croit que c'est sur les pentes du mont Burkhan Khaldoun que se trouve la tombe du grand Gengis Khan.

13. Les Sables Chantants (Khongoryn Els)

À l'extrême sud du désert de Gobi, la Mongolie est une attraction fascinante - Singing Sands, l'une des plus grandes et des plus impressionnantes dunes de sable de la Mongolie. Habituellement 80 mètres de haut, et certaines dunes atteignent une hauteur de 300 mètres, 12 kilomètres de large et environ 100 kilomètres, la longueur totale de ces dunes. Les plus grandes dunes sont au nord-ouest. Ils ressemblent beaucoup aux dunes d'Egypte. Mais ces dunes sont étonnantes non pas par leur taille, mais par leur son incroyable. On pense que le "sable chantant" est causé par des particules de sable se déplaçant du haut de la dune vers le bas. Ce son est également comparé au son d’un avion lors du décollage ou de l’atterrissage.

14. Ulaanbaatar (Ulaan baatar)

Située dans la partie centre-nord de la Mongolie, la ville se situe à une altitude d'environ 1 310 mètres d'altitude dans une vallée sur la rivière Tuul. C’est un centre culturel, industriel et financier, qui est la capitale de la Mongolie, où vit plus du tiers de la population du pays. Ulaanbaatar a été fondée en 1639 en tant que centre nomade de moines bouddhistes. Les principaux attraits de la ville sont de nombreux monastères bouddhistes, la place Gengis, le musée d'histoire naturelle, le mausolée de Damdin Suhe Bator, le palais de la culture qui abrite une impressionnante galerie d'art et bien plus encore.

Immeubles de grande hauteur, banlieues populeuses, mouvements chaotiques contrastant avec une vie tranquille et simple à la campagne. L'Orient rencontre l'Occident et la technologie avec les valeurs occidentales se heurte à la culture traditionnelle.

Monastère de Gandantagchenlin

Nous allons d’abord dans la capitale mongole visiter le plus grand monastère bouddhiste d’Oulan-Bator et l’ensemble de la Mongolie. Le monastère est unique en ce sens qu’à l’époque socialiste, il était le seul endroit de la République de Mongolie où les cultes bouddhistes pouvaient être célébrés.

Fondé en 1835, il reste aujourd'hui un lieu de pèlerinage pour les bouddhistes, ainsi que l'une des attractions les plus visitées de la capitale.

En 1970, une université bouddhiste a commencé à travailler au monastère. En outre, le monastère abrite une statue du bodhisattva Avalokiteshvara, mondialement célèbre, dont la hauteur est de 26 m.

Place Gengis Khan

Le cœur même de la capitale mongole tire son nom du fondateur du majestueux empire mongol et de son premier khan.

Les Mongols honorent sacrement leur histoire. Un monument à Gengis Khan et au «père de l'indépendance» de la Mongolie Damdina Sukhe-Bator est un monument à la mémoire des erreurs du passé.

Les bâtiments administratifs et les musées les plus célèbres du pays se dressent sur la place. Les jours fériés, des concerts de musique en direct, des spectacles au laser et des festivals avec beaucoup de monde ont lieu ici.

Palais du gouvernement

Dans le bâtiment monumental, dominant la place Sukhbaatar, se trouve le Grand État Khural, ainsi que la résidence du président.

Jusqu'en 1924, il y avait une friche qui, après la victoire de la révolution, a été débarrassée de ses ordures. Ensuite, le théâtre vert a commencé à fonctionner ici et après sa démolition en 1951, le palais a été construit, dans lequel les organes de l'Etat du pays ont été localisés.

Après la reconstruction, le mausolée de Sukhbaatar a été démantelé et une colonnade a été construite près de la façade. Parmi les colonnes figurent des statues des grands khans de Mongolie, ainsi que leurs plus proches associés. En 2012, le musée de l'État a commencé à fonctionner dans le bâtiment du palais.

Gorkhi-Terelj

Si vous plongez dans des faits intéressants sur la Mongolie, force est de constater qu'il existe 22 parcs nationaux dans le pays. Le plus unique d'entre eux est Gorkhi-Terelj.

Littéralement, de la langue mongole, le nom du parc est traduit par «Ruisseau de rhododendrons», ainsi parce que de nombreuses sources chaudes battent dans ses espaces ouverts.

Ce merveilleux coin de faune abrite des espèces de plantes rares, une faune diversifiée et des sommets majestueux. Il y a 60 campings et 5 maisons de repos dans le parc.

Zaisan Memorial

De la colline sur laquelle le complexe commémoratif a été installé en 1979, vous pouvez voir la totalité de Oulan-Bator. Le mémorial a été érigé en l'honneur du 40e anniversaire de la victoire des troupes combinées soviéto-mongoles dans la bataille de Khalkhin Gol.

Pour ériger ce monument, le quartier le plus prestigieux de la capitale a été enlevé, non loin de Buddha Park et des quartiers privilégiés. Auparavant, il y avait un petit obélisque à la mémoire des soldats morts de l'armée rouge.

Le mémorial offre une vue magnifique sur la ville et la vallée de la rivière Tuul. Le complexe lui-même est un lieu prisé pour les excursions pour les étudiants et les occasions spéciales.

Ce complexe de temples unique a été fondé en 1585. Aujourd'hui, certains temples restent opérationnels, alors que d'autres sont situés dans des musées.

Un monastère bouddhiste est situé dans une magnifique vallée de l'Orkhon, à la périphérie de la petite ville de Kharkhorin, parmi la magnifique nature de la Mongolie. Selon des documents historiques, l'histoire du monastère remonte à l'époque du Kaganat ouïghour.

Les temples du monastère ont de nombreuses reliques sacrées, y compris de nombreuses statues de Bouddha uniques.

Parc d'attractions national

Les amateurs de sensations fortes devraient absolument visiter le parc d'attractions, qui compte 13 attractions différentes.

Il y a des toboggans vertigineux, de nombreuses aires de jeux, des salles de jeux, ainsi que des salles de bowling et de jeux vidéo. La plupart des machines à sous ont été achetées en URSS.

Le parc, créé en 1965, possède un lac artificiel, au bord duquel est construit un château médiéval, et des restaurants sur le territoire du parc proposent aux visiteurs des plats de la cuisine nationale et européenne.

Sky Resort

La Mongolie moderne est récemment devenue un véritable haut-lieu du tourisme et des sites touristiques ultramodernes apparaissent sur son territoire.

La station de ski Sky Resort, ouverte en 1999, fait partie de ces installations. Dans le même temps, la station peut accueillir 4 000 visiteurs.

La station est multifonctionnelle et si en hiver, vous pouvez faire du ski, du snowboard, puis en été, des parcours de golf équipés selon les normes internationales.

Hongoryn Els

Ce coin unique de la nature mongole est connu dans le monde entier sous le nom de «Singing Sands» et se situe dans le parc national de Gobi Gurvansaikhan.

Les dunes de sable couvrent une superficie de 965 kilomètres carrés. Sur ce vaste territoire, un type de désert en remplace un autre, et le nord du sable est limité par la rivière Khongoryn-Gol.

Les sables font des vagues ondulantes dans le sable et les dunes changent de forme plusieurs fois au cours de la journée. L’agriculture est à la base de l’économie; les régions du nord de Honoryn Els sont donc utilisées comme pâturages.

Musée national d'histoire

Le musée d'histoire a été fondé en 1924. Avant sa reconstruction, en 1991, il s'appelait le musée de la révolution.

Les expositions du plus grand musée du pays contiennent des artefacts historiques uniques, des outils et des articles ménagers. Les salles où sont représentés les vêtements nationaux des Mongols sont d’un intérêt particulier.

Dans les halls, vous pouvez voir des photographies rares du XIXe siècle. Plusieurs expositions sont consacrées au développement économique et montrent les réalisations de l'industrie et de l'agriculture.

Monastère bouddhiste Tuvan Heid

Parmi la forêt dense des hauts plateaux de Shivet uul, se trouve le monastère de Tuvan-heid, que les habitants appellent le «temple de la créativité».

Le monastère était situé sur un petit rebord rocheux du mont Tovkhon Shireet. Il a été fondé par des moines tibétains dans la lointaine 1648. Plusieurs fois pendant la guerre, le monastère a été détruit, mais les moines qui travaillent dur ont reconstruit les temples et les bâtiments du monastère.

Le monastère est relativement petit et, au sommet de la montagne, un lieu de culte sacré est aménagé et une source sacrée bat à proximité.

Hustine Nuruu

Le parc national Hustain-Nuruu, situé à cent kilomètres de la capitale, a été créé pour protéger et préserver les sites naturels uniques de la Mongolie.

Dans les steppes de montagne du parc, vous pouvez voir des cerfs barbus, des chevreuils, des sangliers et, dans le ciel, des aigles royaux ou des cigognes noires. Plus de 450 espèces de plantes poussent dans le parc, notamment des espèces rares de mousses et de lichens.

En plus des nombreuses tâches de protection des ressources naturelles, c’est ici que s’effectue un travail utile visant à restaurer la population de chevaux Przewalski.

Monument de la route de la soie

Dans les temps anciens, cette artère marchande reliait l'Est mystérieux aux civilisations occidentales et jouait un rôle important dans les échanges commerciaux et culturels.

En l'honneur de cette voie, appelée de façon romantique «Soie», puisque la principale marchandise était la soie, qu'ils ne pouvaient pas fabriquer en Europe, un monument fut dévoilé à Oulan-Bator.

Des chameaux chargés de balles, accompagnés de chiens-guides et de chiens, marchent fièrement dans la rue. Un chemin sinueux serpente entre eux, symbolisant la Route de la Soie, pleine de difficultés et de dangers.

Monastère de Aglag Butel

Ce monastère a été érigé par un artiste bouddhiste et Lama G. Purebbat afin de méditer loin des gens et d'écrire ses œuvres ici.

Lama a spécialement choisi un endroit magnifique au pied de la montagne Dalian Havtsal pour y construire un centre de méditation. Les pentes de la montagne sont couvertes de forêts de feuillus, et un sentier de montagne mène au monastère lui-même, sur lequel se trouvent des sculptures des trois principales divinités de la Mongolie.

À l'entrée du monastère sont sculptés des statues de pierre de Gekko et Scorpion.

Complexe de pétroglyphes

Dans l'Altaï mongol, dans ce plus bel endroit de la planète, se trouve un monument historique unique en forme de peintures rupestres, dont l'âge remonte à plus de 5 000 ans.

Les dessins à une altitude de 2 000 mètres sont dessinés sur les rochers et s'étendent sur plus de 40 km. Surtout des cerfs attelés à des chars. Ainsi que des scènes de la vie quotidienne du peuple néolithique.

Les dessins sont si précis que vous pouvez même compter le nombre de rayons dans les roues du chariot. Des peintures rupestres uniques ont été découvertes en 1963 et sont aujourd'hui classées au patrimoine mondial.

Et sur les plus beaux endroits de Gorny Altai (Russie), most-beauty.ru a préparé un article très intéressant.

Eglise de la Sainte Trinité

L'église orthodoxe blanche comme neige, consacrée en l'honneur de la Sainte Trinité, est l'un des plus beaux temples du pays, où la population principale professe le bouddhisme.

Les relations étroites du peuple russe et de la Mongolie ont amené nombre de nos compatriotes à vivre et à travailler en Mongolie. L'église a été construite dans la région où vit principalement la population russophone de la capitale mongole.

De magnifiques dômes dorés s'harmonisent parfaitement dans les cimes des majestueuses montagnes. L'église elle-même se dresse sur une petite colline et est entourée d'une cour bien entretenue.

Temple des Cinq Pagodes

Fondée en 1947, la région autonome du nord de la RPC a conservé ses traditions nationales et est étroitement liée à la Mongolie sur le plan ethnique.

Ce district, appelé Mongolie intérieure, possède également ses propres attractions nationales et naturelles, parmi lesquelles il convient de noter un complexe de temples unique - le Temple des Cinq Pagodes.

Le magnifique bâtiment est construit dans le style traditionnel de l'architecture bouddhiste. Autour du magnifique parc et de l'intérieur du temple se trouve un luxe et une sophistication incroyables.

Buddha Mall

Le centre commercial et de loisirs "Buddha Mall" est unique par sa structure, étant donné qu’il est situé dans un immeuble résidentiel d’élite.

Aux premier et deuxième étages de la maison, vous trouverez une rue commerçante avec de nombreux magasins où vous pouvez acheter presque tout, des vêtements de société aux souvenirs en mémoire de la Mongolie.

Ici se trouve le restaurant le plus prestigieux et le plus cher de Mongolie - "Asiana Restaurant", où vous pourrez déguster des plats exotiques de la cuisine orientale. La particularité du projet est que la rue commerçante est sous le toit et qu'aucun aléa de la nature ne vous empêchera de faire des achats.

Nous sommes partis de la capitale et avons terminé l'examen. Nous avons présenté un complexe résidentiel unique, «Viva City», ouvert en 2003, avec 1 619 appartements.

La "Cité des Jeunes" est également un immense complexe de boutiques et de divertissements, qui attire non seulement les touristes, mais également les résidents locaux. Les premiers étages des maisons sont donnés sous les magasins de marques de renommée mondiale.

Au centre de la ville, une fontaine musicale majestueuse donne de la fraîcheur, un bus à impériale londonien traverse le complexe et des concerts, des festivals et des fêtes nationales ont lieu dans la grande salle de concert à ciel ouvert.

Lac Hubsugul

Selon de nombreux touristes, cet endroit est l'un des plus beaux endroits de la Mongolie. Et c'est particulièrement pittoresque ici en hiver et en été! Mais l'été est préférable pour ces endroits, en raison du large éventail de types de loisirs possibles.

Même si vous ne voulez pas nager dans les eaux cristallines du lac, vous avez d'autres options pour ce qu'il faut faire ici. Pêche, kayak, randonnée - tout cela ne laissera aucun touriste indifférent!

Le pays étonnant des déserts, des lacs et des sommets montagneux regorge de sites culturels et historiques, de photos et de descriptions que nous avons présentés dans notre bref compte rendu. Les paysages de la Mongolie enchantent et, surtout, émerveillent par leur infinité.

Croyez-moi, ce pays mérite de consacrer l'une de ses vacances à la connaissance de cette magnifique terre et de son peuple hospitalier, d'autant plus que les Russes peuvent visiter ce pays depuis 2014 sans demander de visa.

7. Monastère d'Amarbayasgalant

Grand complexe religieux. Tous les bâtiments se distinguent par l’unité de style, avec une prédominance des traditions chinoises. Le monastère fonctionne, environ 100 moines y vivent en permanence. Une combinaison unique d'architecture et de paysage naturel - les bâtiments sont situés dans une vallée pittoresque au milieu de collines couvertes de forêts de mélèzes.

9. Le palais de Bogdykhan

L'un des sites les plus spectaculaires et spectaculaires de la Mongolie. L'ensemble des bâtiments, y compris les palais d'été et d'hiver du dernier empereur, a été construit au tournant des 19e et 20e siècles. Le palais d'été est constitué de quelques bâtiments d'architecture traditionnelle chinoise. La décoration externe et interne des palais est en excellent état et permet de se familiariser avec la vie de la grande noblesse mongole.

14. Gurvansayhan (Gobi-Gurvan-Saikhan)

Le plus grand des parcs nationaux du pays. Situé au nord du désert de Gobi. Les principales attractions sont les dunes de sable et la faune locale. Le célèbre cimetière des dinosaures se trouve sur le territoire du parc. Les touristes sont invités à se familiariser avec la vie traditionnelle mongole en visitant les colonies de peuplement des résidents locaux.

10. Lac Ubsu-Nur (UVS Nur)


Ce lac de drainage sans sel est situé à la frontière de la Mongolie et de la Russie (plus précisément, une petite partie appartient à notre République de Tyva).

Ubsu-Nur - la plus grande étendue d'eau en Mongolie. Sa longueur est de 84 km et sa largeur de 79 km (bien que la profondeur ne dépasse pas 20 mètres). Ils disent que la composition de l'eau y est très similaire à celle de la mer Noire.

Le lac fait partie de la réserve naturelle d'Ubsunursky, sur le territoire de laquelle se trouvent une taïga dense, de graves glaciers, des steppes et même un désert avec des dunes de sable.

Bien sûr, il existe un grand nombre d’animaux et d’oiseaux, même rares. Les endroits ici sont complètement sourds (il n'y a pas de colonies sur les rives d'Ubsu-Nur, les environs sont également pratiquement inhabités). Mais quelle excellente pêche sur ce lac!

En outre, dans les environs immédiats d'Ubsu-Nur, vous pouvez voir de nombreux monticules antiques, des pierres avec des inscriptions runiques, des pétroglyphes et d'autres sites archéologiques, car autrefois les tribus des Scythes, des Huns, des Yenisei Kyrgyz et d'autres peuples erraient dans ces régions.

9. Parc national de Hustain Nuruu


Hustain-Nuruu est situé à environ 100 km à l'ouest de la capitale de la Mongolie, Oulan-Bator. Il a été créé en 1993 pour préserver les écosystèmes naturels locaux et les monuments historiques, ainsi que pour restaurer la population de chevaux Przewalski (qui, dans les années 1960, avait presque été assommée - dans l’intérêt des braconniers).

Aujourd'hui, environ 200 individus de ces rares chevaux sauvages vivent dans le parc. Un centre de recherche travaille avec des biologistes d’Europe et du Japon et étudie non seulement les chevaux de Przewalski, mais également d’autres animaux trouvés dans le parc national, tels que les chevreuils, les cerfs barbus, les aigles royaux, les cigognes noires, etc. Fait intéressant: il n’est pas interdit aux résidents locaux de flâner dans le parc avec leurs troupeaux, ce qui crée parfois une menace d’hybridation entre chevaux sauvages et chevaux domestiques.

Pour les touristes, il y a des itinéraires de randonnée, de cheval et de voiture Un truc spécial de Hustain Nuruu est que n'importe qui, pour seulement 100 dollars, peut donner un nom au nouveau-né du cheval de Przhevalsky. C'est très honorable, car de tels chevaux sont considérés comme des animaux sacrés par les bouddhistes mongols.

8. Monastère d'Amarbayasgalant


Le monastère bouddhiste Amarbayasgalant (l'un des trois plus grands de Mongolie) est situé près de la ville d'Erdenet, à environ 360 km au nord d'Oulan Bator.

Selon la légende, une fois que les moines, cherchant une place pour leur futur refuge, ont rencontré deux garçons dans la steppe. L'un d'eux s'appelait Amar ("calme") et le second était Bayasgalant ("joyeux"). Les moines ont considéré cela comme un signe de chance et ont fondé ici Amarbayasgalant ("monastère de joie sereine"). Sa construction a duré 10 ans, de 1727 à 1736.

L'architecture du monastère est principalement chinoise (avec des éléments tibétains). En plus des 14 temples, il y avait de nombreux bâtiments résidentiels et agricoles. Jusqu'au début du 20ème siècle, 8 000 moines vivaient à Amarbayasgalant. Mais en 1937, dans la Mongolie alors déjà soviétique, une vaste campagne anti-religieuse commença. De nombreux lieux de culte bouddhistes ont été détruits.

Amarbayasgalant était un peu plus chanceux - tous les bâtiments mineurs ont brûlé ici, mais plusieurs temples principaux ont survécu (et ont été abandonnés et inhabités jusqu'à la fin des années 1980). En 1988, il a été restauré. Aujourd'hui, environ 60 moines vivent dans le monastère.

7. L'ancienne ville de Karakoram et le monastère d'Erdene-Zuu


Presque au centre même de la Mongolie, à environ 370 km au sud-ouest d'Oulan-Bator, se trouve la ville moderne de Kharkhorin, où vivent environ 9 000 personnes. Et dans les 1220-1260e années. à cet endroit se trouvait la capitale de l'empire mongol Karakoram («pierres noires»), fondé par Gengis Khan lui-même et construite par son fils Khan Ugadei.

C'est là que les souverains des pays voisins, y compris les princes russes, sont venus en signe d'humilité et de vénération. En 1260, après la conquête de la Chine, Khan Khubilai déplaça sa capitale vers le Shandu et en 1264 à Beijing. Peu de temps après, le Karakorum fut presque détruit par les Mandchous. À ce jour, il en reste peu, mais les Mongols considèrent toujours cet endroit comme un saint.

À l'été 2011, un musée a été organisé sur le site de l'ancienne ville, où les touristes peuvent voir le palais restauré de Khan Ugedei, le quartier des artisans, plusieurs temples, etc. De précieux objets archéologiques des XIIIe et XIVe siècles sont apportés ici du territoire de l'ensemble de l'aimak Uverhangai. Le musée est très intéressant et est équipé des dernières technologies modernes.

Au fait, le lieu de l'ancienne capitale mongole (avant l'apparition de Kharkhorin) a de nouveau été habité en 1585, lorsque, à la demande de Khan Abatay, fut fondé ici le premier monastère bouddhiste stationnaire d'Erdene-Zuu en Mongolie.

Il était une fois une centaine de temples (et plus de 10 000 moines vivaient sur le territoire du monastère). Aujourd'hui, ils ne sont plus que trois, car Erdene-Zuu a été détruit plus d'une fois au cours de sa longue histoire (y compris dans les années 1930, au cours de la campagne anti-religieuse).

À Erdene-Zuu, il n'y a plus qu'un seul temple: Lavran. Le reste consiste en des objets de musée présentant des vestiges précieux, notamment une statue de Bouddha Ihe-Zuu. Et ici il y a une petite école bouddhiste.

4. Le désert de Gobi


Gobi est le plus grand désert d'Asie et la plupart se trouve en Mongolie. Mais, si vous imaginez le Gobi comme une énorme masse de sable continu, sans fin ni bord, recouvert de dunes, alors, pour le dire gentiment, vous vous trompez.

En fait, vous trouverez ici une grande variété de paysages: des montagnes basses avec des labyrinthes de gorges étroites et une steppe verdoyante aux herbes dures qui se promène dans un vent si difficile à supporter, et des falaises de sable rouge (par exemple, le célèbre massif Bayanzag parmi les touristes , très rappelant les falaises de l’Arizona aux États-Unis), et des oasis assez fertiles avec de petites rivières ou des lacs pittoresques et, oui, de vraies dunes inattendues, de sable fin et blanc. Et le Gobi n'est pas aussi sans vie qu'on le croit généralement.

Saigas, chameaux sauvages, gazelles, béliers argali, loups et même ours vivent ici. En outre, plusieurs dizaines de camps et leurs troupeaux sillonnent ses steppes.

Et Gobi est le plus grand cimetière de dinosaures au monde. En raison du climat sec, leurs os sont parfaitement conservés ici à notre époque. De temps en temps, de nouveaux objets précieux pour les paléontologues se retrouvent dans ces endroits (ils sont "soufflés" du sable - au sens le plus littéral du terme - un vent constant).

À propos, à Bayanzag, le scientifique américain Chapman Andrews a découvert pour la première fois au monde, en 1920, des œufs de dinosaures entiers (auparavant, seuls des morceaux de coquille étaient retrouvés).

3. Parc national Gurvansayhan


Gurvansayhan, en fait, fait partie du Gobi. Mais nous l’avons distingué séparément, car dans cette région désertique, la concentration de sites touristiques «se détache».

Premièrement, dans le parc national, il existe une variété spéciale de flore et de faune (en particulier pour des endroits aussi arides). Et vous ne pouvez pas imaginer à quel point le désert est magnifique après la pluie tant attendue, alors que tout fleurit en même temps et très rapidement, gagnant enfin les couleurs les plus vives!

Deuxièmement, c’est dans cette zone que l’on trouve le plus grand nombre de fossiles primitifs. Et troisièmement, il existe plusieurs sites naturels uniques à Gurvansaikhan: Singing Sands, la gorge Yolyn-Am, le canyon Hermin-Tsav et la grotte Tsagaan-Aguy.

Les sables chantants (Mong. Hongoryn Els) sont les dunes les plus impressionnantes du désert. La largeur de cette section sablonneuse est d'environ 12 km, sa longueur d'environ 100 km et sa hauteur de 80 à 300 mètres. Avec un vent fort, des grains de sable qui se frottent les uns contre les autres produisent un son étrange, parfois très fort et même inquiétant. Au fond de la gorge de Yolyn-Am, même pendant les étés chauds, la glace épaisse ne fond pas.

Le canyon rouge d'Hermin-Tsav est célèbre pour son relief étrange, ainsi que pour ses nombreux faucons Falcon et vautours noirs. Et la grotte Tsagaan-Agui - des murs recouverts de cristaux de calcite et de nombreux artefacts paléolithiques trouvés ici.

2. Monument à Gengis Khan à Tsongzhin-Boldog


Vous voulez voir la plus grande statue équestre du monde? D'accord, alors vous devez conduire à 54 km à l'est d'Oulan-Bator. Croyez-moi, elle ne vous manquera pas pour rien, car l'argent qui brille au soleil de Gengis Khan peut être vu de loin.

La hauteur de la statue est de 40 mètres. En outre, elle se dresse sur un haut piédestal (un petit musée dédié, bien sûr, à Gengis Khan et à l'époque où l'empire mongol s'est étendu au sol de l'Eurasie).

Cet impressionnant monument a ouvert ses portes en septembre 2008. Peu à peu autour de lui, de plus en plus de nouvelles statues de cavaliers mongols montés sont apparues. Selon le plan de ses créateurs, un vaste parc thématique sera consacré à la vie et aux affaires militaires des Mongols du XIIIe siècle.

En passant, 36 colonnes du socle symbolisent les 36 khans qui ont gouverné la Mongolie après Gengis Khan. Et sur la tête du cheval, sur lequel repose le grand guerrier, il y a une plate-forme d'observation avec une vue magnifique.

Pourquoi le monument a-t-il été installé ici? Selon la légende, le jeune Temuchin aurait trouvé dans ces steppes, sur les rives de la rivière Tuul, un fouet en or, censé être un signe de la faveur spéciale des dieux envers lui et lui prédire son grand destin.

Au fait, depuis la terrasse d'observation de la statue de Gengis Khan, vous pouvez clairement voir un autre monument énorme, construit à quelques kilomètres d'ici: une statue de la mère de Temuchin Oelun (également très vénérée par les Mongols).

1. Oulan-Bator


Enfin, l'attraction principale de la Mongolie est sa capitale, Oulan-Bator.

Vous pouvez parler de lui pendant des heures, mais, hélas, nous ne devons mentionner que les plus élémentaires.

Tout d’abord, la ville est intéressante même de l’extérieur: elle est située dans la pittoresque vallée de la rivière Tuul, entourée de montagnes, et depuis l’un de ses plus hauts points (du mémorial de Zaysan, établi en l'honneur de la victoire de l'armée soviéto-mongole à Khalkhin Gol), on peut voir comment il est harmonieux et diversifié: par exemple, dans le centre d’Oulan-Bator, des gratte-ciel modernes (et certains d’entre eux sont très intéressants du point de vue architectural), le quartier animé de Viva-City, spécialement construit pour les jeunes et prometteurs spécialistes, est visible à proximité, la majeure partie de la ville est pratiquement ce qui ne diffère pas des villes de la province russe - voici le même panneau «Khrouchtchev» (plus précisément «tsedenbalovki») avec des terrains de jeux pour enfants et des bancs dans les cours, mais la périphérie est une «mer» continue de yourtes traditionnelles (souvent entourées de clôtures qui indiquent des sections de propriétaires individuels )

Dans une rue animée, dans un flot de voitures, vous pouvez voir un homme à cheval. Et tout cela semble assez naturel et «unique».

Oulan-Bator compte 45% de la population totale de la Mongolie (1,4 million d'habitants). La majeure partie du centre-ville est un solide monument culturel. D'après ce que vous pouvez voir ici, nous recommandons vivement les attractions suivantes:

• Place Genghis Khan (anciennement Place Sukhbaatar) avec un monument à l’égard du leader de la révolution du peuple mongol Damdin Sukhbaatar à cheval et l’impressionnant monument de Gengis Khan construit dans le palais du Gouvernement,

• Un monument à proximité du célèbre Marco Polo,

• Monument à la route de la soie (une caravane entière de chameaux de bronze),

• Buddha Park (avec une statue «dorée» de Bouddha Shakyamuni de 23 mètres),

• La place des Beatles avec un monument à ce groupe (en face du grand magasin local),

• un véritable monastère bouddhiste de Gandan (fondé en 1835),

• Le palais de Bogdan Khan (Bogdogan) - chef de la communauté bouddhiste de Mongolie,

• Le complexe de temples Choyzhin Lamyn Sum - un musée d'art bouddhiste.

Regarde la vidéo: 7 chaines d'histoire que je vous conseille (Août 2020).

Pin
Send
Share
Send